#720 : Se la couler douce au bord du Douro à Porto

11 260 vues Nico 25 juin 2020 0
#720 : Se la couler douce au bord du Douro à Porto

Idée #720 – Se la couler douce sur les rives du Douro à Porto


[Classement UNESCO : témoignage de tradition culturelle – patrimoine associé à des événements à signification universelle] Des fouilles archéologiques ont révélé qu’il existait un établissement humain à l’embouchure du fleuve Douro dès le VIIIe siècle avant J.-C., où se trouvait un comptoir phénicien. Les Romains lui donnèrent au Ier siècle avant J.C. le nom de Portus ou port. Des intérêts militaires, commerciaux, agricoles et démographiques convergeaient à cet endroit. Au Ve siècle, la ville était devenue un centre administratif et commercial très important. Au cours des siècles suivants, elle a été soumise aux attaques et aux pillages de groupes successifs, comme les Suèves, les Wisigoths, les Normands et les Maures. Cependant, au début du XIe siècle, la ville est clairement définie comme faisant partie intégrante du royaume de Castille. L’expansion est arrivée au XIVe siècle avec la construction de murs d’enceinte massifs en pierre, destinés à protéger ses deux noyaux urbains : la ville médiévale d’origine et la zone portuaire située jusqu’alors extramuros. Le centre historique de Porto se trouve à l’intérieur de l’enceinte des murailles fernandines (ainsi nommées d’après Dom Fernando, sous le règne duquel elles ont été achevées, en 1376), ainsi que de plus petites zones ayant conservé leurs caractéristiques médiévales. Cette partie de la ville conserve dans une large mesure le plan et le tissu urbain de la ville médiévale de Porto, avec quelques insertions ultérieures de monuments, ainsi que les deux sections de murailles fernandines toujours en place.

Cette zone comprend de nombreux bâtiments ecclésiastiques importants tels que la cathédrale – dont le noyau roman date du XIIe siècle – et de belles églises de styles divers. Le centre historique comprend également de nombreux édifices publics exceptionnels, comme le théâtre São João (1796-1798 ; 1911-1918) et l’ancienne prison « Cadeia da Relação » (1765-1796). On trouve parmi les constructions ultérieures d’importance le Palácio da Bolsa (1842-1910) et la gare de São Bento (1900-1916). Cette architecture riche et variée traduit avec éloquence les valeurs culturelles des périodes successives – romane, gothique, Renaissance, baroque, néoclassique et moderne. Le tissu social et institutionnel de la ville est garant de sa survie en tant que centre historique. Ce bien comprend également le pont Luiz I et le monastère de Serra do Pilar. Allez, on va faire le tour des caves et visiter tout ça !


Découvrez d’autres vidéos de Capitales & Grandes Villes ici !


video


Quelques Images



C’est où ?


Porto, Portugal.

Laissez un commentaire »

CameraOnBoard.fr : 1000 idées d'aventures et de voyages autour du monde, en vidéos. L'oeil de l'action avec les moyens du bord.