#585 : Visiter Courtrai, la ville de la bataille des éperons d’or

787 vues Nico 19 août 2019 0
#585 : Visiter Courtrai, la ville de la bataille des éperons d’or

Idée #585 – Visiter la ville historique de Courtrai en Belgique


Courtrai, Kortrijk en néerlandais, est une ville de Belgique située en Région flamande, chef-lieu d’arrondissement en province de Flandre-Occidentale. La ville se développe, dès l’époque romaine, autour de la Lys. Au IXe siècle, Baudouin II le Chauve, comte de Flandre fortifie le site pour se protéger des Normands. Au XIIIe siècle, les conflits qui opposent le roi de France aux comtes de Flandre font stagner l’économie de la ville. En 1302, le roi fait construire une citadelle, qui est assiégée peu après par les milices communales de Flandre. Ces derniers massacrent les chevaliers français amenés à terre et ramènent leurs éperons d’or, qui seront déposés à l’église Notre-Dame de Courtrai en tant que trophées. En 1382, le roi Charles VI, profitant de la victoire de Roosebeke, décide de raser la ville de Courtrai devenue le symbole de l’esprit d’indépendance des Flandres ; la ville livrée aux flammes et les éperons d’or des chevaliers massacrés par les « communiers » flamands en 1302 sont décrochés. En 1683, la ville est assiégée par Vauban. Par la suite, Courtrai fait l’objet de plusieurs sièges et bataille, et est fortement endommagée par les bombardements des première et seconde guerres mondiales.

Parmi les sites à visiter, pensez à la Grand-Place ; à l’Hôtel de ville, bâtiment de style gothique-renaissance, dont la façade est ornée de statues des comtes de Flandre, construit entre 1420 et 1616 ; au Beffroi de Courtrai (Belfort) situé sur la Grand-Place, dont la partie inférieure date du XIVe siècle avec cinq tourelles de 1520, placé sur la liste du Patrimoine mondial de l’UNESCO ; aux tours du Broel, vestiges de l’enceinte médiévale démolie par Louis XIV en 1684 ; à la tour d’Artillerie (Artillerietoren) ; au Mont-de-piété (Berg van Barmhartigheid) ; au bâtiment des poids public (Stadswaag) ; à l’hôpital Notre-Dame, vraisemblablement érigé au début du XIIIe siècle avec une porte monumentale du XVIIe siècle et un beau cloître ; au Baggaertshof, « le deuxième béguinage de Courtrai », créé en 1638 par Joossine Baggaert qui y fit construire 13 maisons destinées aux femmes nécessiteuses ; au béguinage Sainte-Élisabeth (Begijnhof Sint-Elisabeth), fondé en 1238 par la comtesse de Flandre, Jeanne de Constantinople, composé de 41 maisonnettes actuelles, toutes blanchies à la chaux du XVIIe siècle, et qui fait également partie du Patrimoine mondial de l’UNESCO ; à la chapelle des Comtes, construit après l’exemple de la Sainte Chapelle de Paris comme mausolée personnel pour Louis II de Flandre. Allez, on visite !


video


C’est où ?


Courtrai, Belgique

Laissez un commentaire »

CameraOnBoard.fr : 1000 idées d'aventures et de voyages autour du monde, en vidéos. L'oeil de l'action avec les moyens du bord.