#126 : Rencontrer le Dieu Abeille de Tulum

2 999 vues Nico 18 novembre 2019 0
#126 : Rencontrer le Dieu Abeille de Tulum

Idée #126- Visiter le site archéologique Maya de Tulum


 [Classement UNESCO : génie créateur humain – échange d’influences – période significative dans l’histoire humaine] La cité maya, fondée probablement vers 564, est posée sur une pointe rocheuse qui domine une mer turquoise fermée par le deuxième plus grand récif corallien du monde ; elle est la seule cité maya construite en bord de mer. Initialement baptisée Zama (« aurore », le « lieu où le soleil se lève »), elle est peu à peu occupée par les Poutouns, un peuple de commerçants-navigateurs. Plus tard, la présence et l’influence des Toltèques atteint la côte des Caraïbes et la cité ; une partie des constructions de Tulum en témoigne, par le biais de caractéristiques propres à cette nouvelle culture, sous forme de sculptures, de peintures murales et de moulages en stuc, reprenant notamment le culte de Quetzalcóatl, représenté fréquemment sur le site sous sa forme matinale, Vénus, les pieds dirigés vers le ciel.

La muraille de Tulum haute de 3 à 5 m, qui compte cinq petites portes, dessine un rectangle d’environ 380 m de long sur 165 m de large. Prêtres et dignitaires demeuraient dans l’enceinte tandis que le reste de la population résidait à l’extérieur, dans des habitations en bois. Le Temple des Fresques (dos Frescos) montre une sculpture en stuc du Dieu Descendant ; les angles de la toiture prennent la forme de masques d’Itzamná, le dieu créateur et de la connaissance. Le Castillo, temple dédié à Vénus, l’étoile du matin, plusieurs fois remanié, possède un grand escalier menant à un temple soutenu par des colonnes serpentiformes, qui l’apparente directement à l’architecture de Chichén Itzá. Le Dieu Descendant, ou Dieu Abeille, est également présent dans une niche occupant la partie supérieure de cet édifice. Côté nord, le Temple du Dieu Descendant conserve le plus bel exemple de « Dieu Descendant » dans une petite niche façonnée dans la toiture. Le temple du Dieu du Vent, consacré à Kukulcán dans son rôle de Dieu du Vent (Ehécatl-Quetzalcóatl, divinité náhuatl), est un édifice à base carrée construit sur un dénivelé naturel du terrain.

A l’arrivée des Espagnols, la ville possédait encore une certaine importance. Juan Diaz, le chroniqueur de l’expédition de Grivalja, qui, le premier visita cette côte en 1518, écrit : « (…) Le jour suivant, au coucher du soleil, nous aperçûmes une ville ou village si grand que Séville ne put paraître plus considérable ni meilleure, nous y vîmes une grande tour (pyramide)… ».  Le véritable déclin de Tulum commence avec la colonisation des Espagnols, les vagues d’épidémies, et la fuite des survivants à l’intérieur des terres. Sur la carte de Juan de Dios Gonzalez, dessinée en 1766, l’emplacement de Tulum ne figure plus que comme référence, la cité a alors disparu


video


C’est où ?


Tulum, Yucatan, Mexique

Agrandir le plan

 

Laissez un commentaire »

CameraOnBoard.fr : 1000 idées d'aventures et de voyages autour du monde, en vidéos. L'oeil de l'action avec les moyens du bord.