#722 : Atteindre les neiges éternelles du Kilimandjaro à 5895 mètres

10 222 vues Nico 26 janvier 2020 0
#722 : Atteindre les neiges éternelles du Kilimandjaro à 5895 mètres

Idée #722 – Réaliser l’ascension du Kilimandjaro à 5895 mètres


[Classement UNESCO : phénomènes naturels ou des aires d’une beauté naturelle et d’une importance esthétique exceptionnelles] Avec ses 5 895 mètres d’altitude, le Kilimandjaro offre à son sommet neiges éternelles et glaciers. Il appartient à la liste mythique des 7 Sommets. L’ascension du Kilimandjaro demeure une aventure qui se mérite par l’effort de plusieurs journées de marche. Il faut compter entre 5 à 10 jours pour accomplir ce trekking, selon votre niveau et la voie sélectionnée. Il faut garder à l’esprit que le Kilimandjaro reste un défi sportif, avec des températures au sommet allant de -5° à -20°C, sans parler du manque d’oxygène dû à l’altitude. Il existe évidemment des voies plus simples que d’autres pour se rendre au Pic Uhuru, mais simples ne veut pas dire facile. Dans tous les cas, elles nécessitent entraînement et préparation.


video


Dans ce reportage, nous réalisons l’ascension par la voie Marangu, qui se réalise en 5 jours, retour compris. Il s’agit du trajet le plus court et simple jusqu’au Mont Kilimandjaro. Très populaire auprès des marcheurs en bonne condition physique de par sa beauté et relative simplicité, il a été surnommé « la voie coca-cola », car les infrastructures permettent de se  reposer et de s’abriter à chaque étape. Mais attention : le coca cola est plutôt dilué au Destop !

Le même chemin est emprunté à la fois pour la montée et la descente et comprend plusieurs gîtes intermédiaires. La première partie du parcours se compose de forêt tropicale, peuplée de nombreuses variétés d’oiseaux, de singes Colobus et de singes bleus. Une fois atteint le refuge de Mandara à 2700 mètres d’altitude, il faut un jour de plus pour rejoindre le refuge de Horombo à 3720 mètres. Un jour supplémentaire peut alors êtré dédié à une marche d’acclimatation : le parcours consiste à faire une sortie du refuge, pour atteindre les 4500 mètres et revenir au refuge. Au quatrième jour, les choses sérieuses commencent. L’ascension reprend, avec la traversée d’un désert d’altitude, appelé le Saddle. En 6 heures, on atteint le refuge de Kibo à 4705 mètres. Après une pause, le départ pour l’ascension du colosse démarre à minuit, dans l’obscurité. 6h de marche sont nécessaire pour atteindre le cratère du Gillman’s Point (5 685 m). Alors que le soleil se lève, les couches de nuages, à perte de vue, semble un océan épousant la courbure de la terre. Uhuru Peak, le toit de l’Afrique, à 5 895 m d’altitude, n’est alors plus qu’à une heure de marche. On atteint alors le sommet de la montagne isolée la plus haute du monde !


Quelques Images



C’est où ?


Sommet du Kilimandjaro, Tanzanie

Laissez un commentaire »

CameraOnBoard.fr : 1000 idées d'aventures et de voyages autour du monde, en vidéos. L'oeil de l'action avec les moyens du bord.