#500 : Visiter la vieille ville de Bakou au bord de la Caspienne

1 024 vues Nico 16 mars 2020 0
#500 : Visiter la vieille ville de Bakou au bord de la Caspienne

azIdée #500 – Découvrir la ville de Bakou en Azerbaïdjan


Unesco[Classement UNESCO : période significative dans l’histoire humaine] La ville de Bakou (azéri : Bakı, la « ville battue par les vents » en vieux persan) est la capitale de l’Azerbaïdjan. Elle se trouve dans l’est du pays, sur la rive sud de la péninsule d’Abşeron, au bord de la mer Caspienne. Son histoire débute au Ier millénaire avant Jésus-Christ, mais les traces écrites les plus anciennes ne datent que du Ve siècle.

Dans la seconde moitié du IXe siècle, Bakou est intégrée à l’État des Chirvanchahs. En 1191, le chirvanchah Akhsitan Ier ibn Manuchihr, transfère la capitale de l’État de Shamakha à Bakou. Au XIIe siècle Bakou est entourée d’un double mur et de fossés, renforcé par la Tour de la Vierge.

La ville connaît un déclin rapide au XIIIe siècle lors de l’invasion des Mongols mais son économie renaît au siècle suivant ; à cette période, les commerçants azéris expédient diverses marchandises vers la Horde d’or, les principautés russes, l’Iran et l’Asie centrale et la mer Caspienne est alors mentionnée dans certaines sources comme « mer de Bakou ». En 1501, Shah Ismaïl prend la ville et Bakou devient une partie de l’État séfévide. En 1578, l’armée ottomane envahit Bakou. En 1607, la ville passe de nouveau sous l’autorité des Séfévides. Le renforcement du pouvoir central au XVIIe siècle donne une impulsion au développement de la ville, et la péninsule d’Abşeron devient une référence en terme de production de tapisseries. Cette richesse attire alors peu à peu l’attention de la Russie ; Pierre le Grand envoie une expédition au Caucase du Sud et le , les troupes russes occupent Bakou, avant de s’en retirer en 1735, à la suite de la conclusion avec l’Iran du traité de Gandja.  À la mi-avril 1920, les détachements de la 11e armée rouge arrivent à la frontière nord de l’Azerbaïdjan, traversent la frontière et prennent Bakou. La République démocratique d’Azerbaïdjan, instaurée en 1918, tombe et Bakou devient la capitale de la république socialiste soviétique d’Azerbaïdjan.

Parmi les monuments dignes d’intérêt, citons le quartier de la Vieille ville (en azéri : İçəri şəhər), un quartier ancien et une réserve historico-architecturale situé au centre-ville, inscrite dans la liste des monuments du Patrimoine mondial de l’UNESCO. Vous pourrez notamment y visiter la Tour de la Vierge (en azéri : Qız Qalası), ancien élément de défense emblématique de la façade maritime de la ville ;  le Palais des Chirvanshahs (en azéri : Şirvanşahlar sarayı), palais des gouverneurs de Chirvan, construit à Bakou au XVe siècle pendant le règne du Chirvanshah Khalilallah ; les caravansérails de « Boukhara » (XIVe siècle) et du « Multan ». Allez, et au détour de la rue, la petite pause gourmandise nous attend !


video


C’est où ?


Bakou, Azerbaïdjan

Laissez un commentaire »

CameraOnBoard.fr : 1000 idées d'aventures et de voyages autour du monde, en vidéos. L'oeil de l'action avec les moyens du bord.