#384 : Etudier la fabrication du thé de Ceylan

1 197 vues Nico 9 février 2020 0
#384 : Etudier la fabrication du thé de Ceylan

lkIdée #384 – Visiter les cultures de thé de Ceylan


Le Sri Lanka, premier exportateur mondial de thé et quatrième producteur mondial, exporte la quasi-totalité de ses productions, soit 95% des 300 000 tonnes produites annuellement. Le climat tempéré humide et frais dans la région montagneuse centrale du pays favorise la production de thé de grande qualité. Dans les années 1840, les Anglais acclimatent les premiers plants de théiers Assamica, pour diversifier leurs sources d’approvisionnement. Dans les années 1850, alors que l’île s’était consacrée jusqu’alors presque exclusivement à la culture du café, un parasite ravage ces plantations et oriente les producteurs locaux vers une culture de masse du thé, très demandé et plus résistant.

Lors de l’indépendance du Sri Lanka en 1975, tous les jardins ont été nationalisés, puis ont été re-privatisés, parfois au dépend de la qualité des productions. Les plantations sont identifiées en fonction de leurs zones de production : les High Grown (thés d’altitude, dont les plantations se situent entre 1200 et 2200 mètres d’altitude), les Medium Grown (thés récoltés entre 600 et 1200 mètres d’altitude), et les Low Grown (thés de plaine). Les Sri Lankais estiment que les High Grown sont de meilleure qualité que les autres, mais les amateurs de thé n’en sont généralement pas convaincus. Allez, on goûte !


video


C’est où ?


Haputale, Sri Lanka

Laissez un commentaire »

CameraOnBoard.fr : 1000 idées d'aventures et de voyages autour du monde, en vidéos. L'oeil de l'action avec les moyens du bord.