#84 : Visiter les temples & nécropoles de Haute Egypte

2 808 vues Nico 12 mars 2019 0
#84 : Visiter les temples & nécropoles de Haute Egypte

Idée #84 – Visiter les temples antiques de Haute Egypte


[Classement UNESCO : génie créateur humain – témoignage de tradition culturelle – patrimoine associé à des événements à signification universelle] Thèbes renferme les plus extraordinaires témoignages de l’histoire, de l’art et de la religion de l‘Égypte ancienne dont elle fut la capitale à son époque de plus grande splendeur. Des centaines de souverains, des pharaons aux empereurs romains, ont embelli la ville de monuments, d’obélisques et de sculptures. L’exaltation de la vie s’exprime dans la Thèbes des Vivants, le fabuleux site de Louqsor et de Karnak, sur la rive droite du Nil, avec ses temples consacrés à la triade divine formée de Mentou, d’Amon et de Mout, tandis que la célébration de l’au-delà se tenait dans la Thèbes des Morts.

Depuis le Moyen Empire jusqu’à la fin de l’époque ancienne, la ville était consacrée au dieu solaire suprême Amon, pour lequel on construisit des temples d’une splendeur et d’une taille incomparables. Le temple de Louqsor, construit par Aménophis III et Ramsès II, était relié au grand sanctuaire de Karnak par une longue voie triomphale bordée de sphinx qui menait à son entrée, elle-même précédée par deux obélisques de granit rose.

Le complexe monumental de Karnak, situé à 3 km environ de Louqsor, se compose de trois temples dont l’un est consacré à Mout, le deuxième au dieu guerrier Mentou et le troisième à Amon. L’édifice consacré au père des dieux résulte d’une série d’ingénieux projets d’agrandissement et de rénovation conçus par des pharaons soucieux de laisser après eux de magnifiques témoignages de leurs règnes.

La Thèbes des Morts se développa au fil des siècles sur la rive opposée du fleuve. Pendant près de quinze siècles, de grands temples funéraires furent construits au pied des collines. Ils se trouvaient tout à fait à l’écart des tombes correspondantes qui étaient creusées dans les montagnes, à l’abri des profanateurs et des pilleurs de tombes. Le temple de Qourna al-Djedida, consacré à Amon-Rê, et celui d’Hathor, la déesse de la douceur et de la joie, qui était vénérée sous l’apparence d’une vache, se trouvaient au nord. La reine Hatshepsout les construisit pour elle-même et pour son père Thoutmosis Ier.

En revanche, les tombes des pharaons et de leurs dignitaires, prêtres et princesses, sont dissimulées au sein des montagnes et forment les grandes nécropoles d’al-Asasif, al-Khokha, Qournet Mura, Deir el-Medineh, ainsi que les Vallées des Rois et des Reines. C’est parmi les tombes de la Vallée des Rois que deux explorateurs britanniques, lord Carnarvon et Howard Carter, découvrirent en 1922 une petite tombe qui devint bientôt la plus célèbre d’Égypte, celle du jeune pharaon Toutankhamon.

Allez, RameneTonFils, on a rendez-vous avec les Pharaons !


video


C’est où ?


Louxor, Al Uqsur, Egypte.

Agrandir le plan

Laissez un commentaire »

CameraOnBoard.fr : 1000 idées d'aventures et de voyages autour du monde, en vidéos. L'oeil de l'action avec les moyens du bord.