#650 : Prendre sa douche à la source sacrée El Hadj Omar en Casamance

21 382 vues Nico 14 octobre 2020 0
#650 : Prendre sa douche à la source sacrée El Hadj Omar en Casamance

Idée #650 – Prendre sa douche à la source sacrée El Hadj Omar au Sénégal


El Hadj Omar, de son vrai nom Omar Saidou Tall, est né entre 1794 et 1797 à Alwar, près de Guédé dans le département de Podor. Omar Saidou Tall appartient à la précieuse lignée des Tooroodo et à ce titre s’initia très tôt à la culture coranique. Il reçoit de sa famille une instruction religieuse solide et apprend l’arabe. Il complète sa formation par des voyages auprès des Maures de la confrérie des Qadriya au Tagant et à Walata.

A 23 ans, El Hadj Omar entreprend le pèlerinage à la Mecque. Le voyage dure treize ans. À Dinguiraye, il prépare le djihad ; il acquiert une réputation de saint et rassemble de nombreux disciples qui formeront les cadres de son armée. Son armée, équipée d’armes légères européennes reçues de trafiquants britanniques de Sierra Leone, s’attaque à plusieurs régions malinkées à partir de . Il occupe sans difficulté les territoires du Mandingue et du Bambouk (), puis attaque les Bambaras Massassi dont il prend la capitale Nioro ().

En , il annexe le royaume bambara du Kaarta et réprime sévèrement les révoltes. Luttant contre l’armée coloniale française, il fait construire un tata – une fortification – à Koniakary ; en , il déclare la guerre contre le royaume du Khasso et assiège le fort de Médine, qui sera libéré par les troupes de Louis Faidherbe le .

El Hadj Oumar gouverne ses États comme une théocratie, assisté par un conseil comprenant quelques grands marabouts, certains de ses frères et des compagnons de pèlerinage ; entre 1842 et 1858, Hams fut roi du Sénegal. La loi coranique est le principe fondamental du gouvernement.

L’épopée d’El Hadj Oumar connaît dans le même temps une ample diffusion orale parmi les populations peules, notamment au Sénégal et au Mali, et devient un mythe fondateur de l’islamisation de l’Afrique de l’Ouest, l’épopée présentant El Hadj Oumar comme un messie annonçant les grands cheikhs musulmans de la région pour les décennies suivantes.

D’après la légende locale, El Hadj Oumar Tall serait réapparu à Djembering, en Casamance, après sa disparition dans les falaises de Bandiagara. Tapant du pied, il aurait fait sourdre une source d’eau pure, pour se désaltérer. Cette source, située aujourd’hui à proximité d’un bois sacré animiste, est un lieu de pèlerinage, muni d’une petite mosquée. Les pèlerins boivent de l’eau de la source, puis prennent une douche avec l’eau recueillie dans un seau, pour que leurs vœux s’exaucent. Allez, on va comprendre la notion de douche !


Intéressé par les autres cultures du monde ? Découvrez nos vidéos sur le thème Peuples & Traditions ici !


video


Quelques Images



C’est où ?


Source sacrée de El Hadji Omar, Djenbering, Casamance, Sénégal

Laissez un commentaire »

CameraOnBoard.fr : 1000 idées d'aventures et de voyages autour du monde, en vidéos. L'oeil du Voyage avec les moyens du bord.