#502 : Rechercher la tunique du Christ à Mtsketha en Géorgie

944 vues Nico 24 mai 2020 0
#502 : Rechercher la tunique du Christ à Mtsketha en Géorgie

Idée #502 – Rechercher la tunique du Christ à Mtskheta en Géorgie


[Classement UNESCO : témoignage de tradition culturelle – période significative dans l’histoire humaine] Mtskheta a été la capitale du royaume d’Ibérie, du IIIe siècle av. J.-C. au Ve siècle. Le lieu serait l’épicentre du développement du christianisme en Géorgie ; le Catholicossat-Patriarcat de toute la Géorgie y est encore basé. La cathédrale de Svétitskhovéli (en géorgien : სვეტიცხოვლის საკათედრო ტაძარი ou სვეტიცხოველი, c’est à dire « Pilier Vivant ») a été fondée en 1010 ; elle compte comme l’un des lieux les plus sacrés de la Géorgie. Elle contient notamment les tombes des anciens rois géorgiens.

La légende prétend qu’un Juif du nom d’Élias, qui vivait à Mtskhéta au Ier siècle, ayant assisté à la Crucifixion, racheta à un soldat romain la tunique du Christ et la rapporta en Géorgie. Sa sœur Sidonia lui déroba et la porta ; elle fut immédiatement submergée d’une telle émotion qu’elle en mourut. Il fut impossible de lui retirer et elle fut donc enterrée avec la tunique. Un cèdre du Liban poussa sur sa tombe. Au IVe siècle, les bâtisseurs voulurent abattre le cèdre afin d’utiliser son bois pour la construction d’une église, mais celui-ci ne céda pas sous les cognées. Devant ce prodige, sainte Nino se mit en prière, l’arbre se plaça alors tout seul, reprit vie, fleurit et se mit à produire une huile miraculeuse qui guérissait tous les maux ou presque. Selon une autre version de cette légende, les bâtisseurs utilisèrent le cèdre pour confectionner sept piliers. Ils mirent en place sans difficulté les six premiers, mais quand ils voulurent utiliser le septième, celui-ci s’envola, et seule sainte Nino parvint, après une nuit de prière, à le ramener sur terre où il reprit vie et se mit à produire un liquide miraculeux. Pour célébrer ce miracle, l’église fut appelée Svétitskhovéli, c’est-à-dire « Pilier vivant » ou mieux, « Pilier qui donne la vie« .

L’église fut reconstruite à nouveau de 1010 à 1029. Cette troisième église, à plan cruciforme et coupole, est encore aujourd’hui visible. Elle est entourée d’une enceinte défensive, et est accompagnée de plusieurs bâtiment, dont une tour clocher et plusieurs ensembles palatiaux. Les monuments historiques de Mtskheta sont inscrits sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1994. Allez, on va voir ça de plus près !


video


C’est où ?


Mtsketha, Géorgie

Laissez un commentaire »

CameraOnBoard.fr : 1000 idées d'aventures et de voyages autour du monde, en vidéos. L'oeil de l'action avec les moyens du bord.