#444 : Explorer les nécropoles des rois Marocains à Rabat

1 128 vues Nico 29 novembre 2019 0
#444 : Explorer les nécropoles des rois Marocains à Rabat

maIdée #444  – Explorer le Chellah, la tour Hassan, et la nécropole de Mohammed V


Unesco[Classement UNESCO : échanges d’influencestémoignage de tradition culturelle – période significative dans l’histoire humaine – patrimoine associé à des événements à signification universelle]Le Chellah (en arabe : شالة), est le site d’une nécropole mérinide située sur l’emplacement d’une cité antique, dans l’actuelle ville de Rabat, au Maroc, à environ 200 m du rempart almohade de la vieille ville médiévale. Les Phéniciens et les Carthaginois, qui ont fondé plusieurs comptoirs au Maroc, ont probablement habité les bords du Bouregreg, faisant du site du Chellah la plus ancienne agglomération humaine à l’embouchure du fleuve.

Le Chellah conserve également les vestiges de la ville romaine connue sous le nom de Sala ou Sala Colonia, dont l’emprise dépassait largement les limites de l’enceinte actuelle. Les fouilles ont révélé la présence d’une agglomération d’une certaine importance : les restes du Decumanus Maximus ont été dégagés ainsi que ceux d’un forum, d’une fontaine monumentale, d’un arc de triomphe, et d’une basilique chrétienne et d’un temple.

Au début du Moyen Âge, la ville est sous le contrôle Idrissides, puis elle est prise par Moussa ibn abi Affia en 929. En 993, elle passe aux Maghraouides. Au début du XIe siècle, le Chellah devient capitale des Ifrenides. En 1154, le site est abandonné, et les Mérinides y établissent leur nécropole dynastique. Comme l’indique l’inscription en écriture coufique, qui surmonte la porte d’entrée, les travaux ont été achevés en 1339, sous le règne d’Abû al-Hasan `Alî. L’occupation du site a été progressive, et les aménagements successifs ont abouti à la réalisation d’une somptueuse nécropole.

Protégée par une enceinte importante à laquelle on accède par trois portes (la porte principale dite Porte de Sidi Yahia, la Porte des Jardins et la Porte de la Source du Paradis), la nécropole mérinide contient notamment une salle d’ablutions, une zaouïa avec un oratoire, un minaret paré de zellige et plusieurs salles funéraires, telle celle d’Aboul Hassan dont la stèle, finement décorée, repose sous un auvent à mouqanas.

Depuis 2012, ce site archéologique fait partie de l’ensemble des sites de Rabat inscrits sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO en tant que bien culturel. La nécropole est symboliquement complétée par le site de la tour Hassan et du tombeau de Mohammed V. Allez, visite !


video


C’est où ?


Le Chellah, Rabat, Maroc

Laissez un commentaire »

CameraOnBoard.fr : 1000 idées d'aventures et de voyages autour du monde, en vidéos. L'oeil de l'action avec les moyens du bord.