#267 : Se dorer sur les terrasses de palais vénitiens des capitaines monténégrins

2 463 vues Nico 1 mai 2020 0
#267 : Se dorer sur les terrasses de palais vénitiens des capitaines monténégrins

Idée #267 – Visiter le village de Perast au Monténégro


[Classement UNESCO : génie créateur humain – échange d’influences – témoignage de tradition humaine – période significative dans l’histoire humaine] Le village de Perast au Monténégro (en serbe cyrillique : Пераст ; en italien, Perasto) est une charmante et paisible petite ville, situé sur la rive nord des Bouches de Kotor, à l’extrémité d’un cap qui sépare le golfe de Kotor du golfe de Risan,  face au détroit des Chaînes (Tjesnac Verige, Stretto delle Catene en italien), qui tire son nom des chaînes métalliques tendues au XVIIe siècle à l’entrée du golfe, pour empêcher le passage des pirates maritimes.

En 1420, le village passe sous la domination vénitienne, qui le conserve jusqu’à 1797. Au XVe et XVIe siècle, la république fait établir une dizaine de tours de guet indépendantes, appelés «cardaci». L’influence italienne se reconnaît sur les façades de ses dix-neuf palais baroques, témoins de son ancienne grandeur, et de ses dix-sept églises catholiques, et notamment de l’église Saint-Nicolas dont le clocher surplombe la place principale. Installée au milieu du village, face à la mer, cette église (Sveti Nikola) fut construite entre le XVe et le XVIIe siècle, sur les plans de l’Italien Guiseppe Beati dans un style baroque du XVIIe siècle. Jamais achevée, l’église se distingue par son imposant clocher, le plus élevé de la baie de Kotor. Une inscription, placée au-dessus du portail d’entrée, commémore la défaite des Turcs en 1657, après que les Vénitiens eurent conquis Herceg-Novi  et Risan : «Christianae Reipublicae Triumphanti».

Le village compte plus d’une dizaine de palais, ayant appartenu à des capitaines de navires et armateurs, dispersés le long du front de mer et sur les flancs de la colline Saint-Élie. Ces somptueux édifices dominent encore le paysage urbain de Perast. Les plus célèbres sont les palais des familles Martinović, Zmajević, Bujović, Visković, Mazarović, Balović, Smekija…

Au large de Perast se trouvent deux îlots : à gauche, l’île aux Morts, avec le monastère Saint-Georges, plantée de cyprès et abritant le cimetière du village et un petit monastère, et, à droite, l’île Notre-Dame-du-Rocher qui accueille un monastère bénédictin. La ville, à l’architecture baroque particulièrement bien préservée, est classée sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO dans l’ensemble comprenant Kotor. Allez, orangeade en terrasse…


video


C’est où ?


Perast, Kotor, Montenegro.

Agrandir le plan

Laissez un commentaire »

CameraOnBoard.fr : 1000 idées d'aventures et de voyages autour du monde, en vidéos. L'oeil de l'action avec les moyens du bord.