#253 : Flâner à Nessebar, la perle de la Mer Noire

2 278 vues Nico 25 juin 2020 0
#253 : Flâner à Nessebar, la perle de la Mer Noire

Idée #253 – Visiter la ville de Nessebar


[Classement UNESCO : témoignage de tradition culturelle – période significative dans l’histoire humaine] Nessebar (en bulgare Несебър, « Mésembrie » en français classique) qui signifie la ville ancienne, est une cité historique de la Bulgarie juchée sur une presqu’île rocheuse située dans le centre de la région littorale qui longe la mer Noire. L’antique Menebria ou Melsambria est fondée, par les Thraces, sur une presqu’île proche de la côte. Le nom de la localité signifiait « ville de Mesla », par référence au nom du fondateur de la ville. Deux ports existent sur l’île à cette époque : un au nord et un au sud, dans lesquels des restes d’anciens navires ont été trouvés. La localité fut touchée par les invasions barbares mais peu de traces ont été conservées de cette période trouble.

La ville est conquise, pour la première fois, par les Bulgares en 812, est cédée aux byzantins, en 864, par le tsar Boris Ier de Bulgarie puis reprise sous le règne de Siméon Ier de Bulgarie. Du fait de sa situation géographique et de ses ports, Messembria demeura une ville stratégique – à tous points de vue – pour l’Empire byzantin dans l’extrémité orientale des Balkans et dans la partie occidentale de la mer Noire. En 1366, la ville est prise par l’armée croisée d’Amédée VI de Savoie, puis rétrocédée à l’Empire byzantin. En 1396, la ville est prise par les turcs et intégrée en 1453 à l’Empire ottoman. Sous la domination ottomane, Misivri, sa nouvelle appellation, perd de son importance même si une vie culturelle et économique se maintiennent. Au XIXe siècle Nessebar est le centre d’une kaza du Sandjak d’Islimye.

La ville possède encore des restes de l’enceinte grecque construite au VIe siècle avant J.C., mais qui a été partiellement engloutie par la mer, tout comme l’acropole qui se trouvait à l’extrémité est de la presqu’île. Au-dessus du port nord s’érigeait le temple de Zeus Hyperdexio, détruit au début de l’ère chrétienne et remplacé par une basilique. Sous la domination byzantine, le mur d’enceinte est reconstruit et des tours y sont ajoutées. Deux basiliques remarquables sont édifiées sur le modèle architectural influencé par celui de Constantinople. Au Moyen Âge, de riches familles bulgares et byzantines rivalisent dans les soins apportés à l’embellissement et à l’urbanisation de la ville, notamment dans la construction de nombreuses églises et chapelles. Au cours des siècles suivant, les façades des maisons s’enrichissent d’une ornementation spécifique qui consiste dans l’alternance décorative de pierres de taille blanches et de briques rouges où s’incorporent des carreaux de céramique peinte vernissés. La ville, devenue une cité balnéaire, est inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1983. Allez, on flâne…


video


C’est où ?


Nessebar, Bulgarie

Agrandir le plan

Laissez un commentaire »

CameraOnBoard.fr : 1000 idées d'aventures et de voyages autour du monde, en vidéos. L'oeil de l'action avec les moyens du bord.