Appliquer des filtres & correction numérique sous l’eau

2 350 vues Nico 4 mai 2018 0
Appliquer des filtres & correction numérique sous l’eau

Principe de l’absorption de la lumière dans l’eau


indexPourquoi, en l’absence de lumière artificielle ou de flash, l’eau apparaît-elle bleue ? C’est très simple : l’absorption de la lumière dans la mer se traduit par  l’absorption de l’énergie des photons par transition de niveau d’énergie des atomes et des molécules constituants l’eau de mer. Les différentes concentrations de ces constituants et les différents niveaux d’énergie excitables déterminent la façon dont les différentes longueurs d’onde composant le spectre de la lumière sont absorbées. Ainsi, dès les premiers mètres, l’eau filtre les rayons du soleil et «absorbe» la couleur rouge des objets. Avec la profondeur, les tons oranges, puis jaunes seront complètement absorbés par l’eau, et il ne restera plus que les verts et les bleus à grandes profondeurs.

Facteurs aggravants : en présence de phytoplancton, la lumière du soleil est également filtrée, ce qui provoque des images sont sombres et vertes.


Les filtres couleurs en plongée


filtreUn filtre coloré absorbe les radiations de la couleur complémentaire de la sienne et laisse passer toutes les autres. Cet accessoire, qui ne coûte pas cher, peut améliorer notablement le rendu de vos photos sous-marines en lumière ambiante, sans flash. Il en existe de couleur rouge, orange et magenta. Mais encore faut-il savoir lequel choisir et quand l’utiliser, car les filtres de compensation de couleur altèrent fondamentalement les couleurs à la source.

Selon ce principe :
– le filtre orange filtre le bleu, accentue la lisibilité des rouges et des jaunes
– le filtre rouge filtre le cyan savant mélange de bleu et de vert
– le filtre magenta absorbe le vert.

Votre APN va ajuster l’exposition de la photo en fonction du filtre utilisé. Par exemple, si la lumière est verte, la qualité des bleus et des rouges va souffrir de cette dominante verte. En utilisant un filtre magenta, vous re-balancez la lumière et l’image sera de meilleure qualité et plus contrastée.


Quelques bons conseils sur l’utilisation d’un filtre ?


p1010091

Une image trop bleue, sans filtre

Principe 1 : le filtre couleur est incompatible avec l’utilisation d’une lampe ou d’un flash. En effet, en recréant localement une lumière au spectre complet, vous aurez alors, par le filtre, une compensation qui altérera la couleur de la photo. Logique.

Principe 2 : Les filtres sont à utiliser avec une certaine luminosité ambiante. Cela dépend bien sûr de la visibilité, du soleil en surface, des particules et de l’état de la mer.

imagerouge

Une image face au soleil : très rouge!

On les utilise principalement à faible profondeur, dans les 15~20 mètres, pour avoir une bonne lumière.

Principe 3 : s’il y a peu de lumière ambiante, un ciel très nuageux, une surface agitée ou une eau chargée en plancton, oubliez le filtre, et passez au flash (mais qui sera réverbéré sur les particules en suspension), ou mieux, à la lampe.

Principe 4 : Les filtres de plongée magenta sont des accessoires parfaits pour filmer dans les lacs et réservoirs d’eau douce ou d’eau salée qui doivent leur couleur verte aux algues qui les peuplent.

sany0611

Une image dans une zone riche en plancton : très verte!

Principe 5 : Les filtres rouges sont parfaits lorsque vous filmez dans une eau salée bleue ou une eau douce et claire, qui se trouvent dans les régions tropicales ensoleillées.

Principe 6 : Filmez le soleil dans le dos, sinon l’excès de lumière et l’angle rasant  provoqueront des images rosées.

Principe 7 : Optez pour des filtres externes de qualité, et non internes qui se collent. Ceux qui se retirent facilement sont d’autant plus efficaces, permettant de prendre quelques vues en surface ou en proche-surface.


Acheter un filtre ? Oui, mais quel filtre ?


bonnneprise

La bonne lumière, le bon filtre, ça rend pas mal !

Cette question, légitime au regard du prix d’un bon filtre, est souvent posée sur les forums. En ce qui nous concerne, c’est clair : les filtres sous-marins sont efficaces et représentent un bon investissement si vous voulez filmer vos plongées.

Comme souvent dès qu’il s’agit de photo ou de vidéo, il n’y a pas de miracle, et si vous voulez un filtre de bonne qualité, il faut tabler sur un budget d’environ 70 €.

Pour les APN

Vous pouvez choisir des filtres qui se vissent sur l’optique directement, avec un pas-de-vis normé.

Vous pouvez également opté dès le début par le choix d’APN spécifiquement conçus pour la plongée, comme ceux de SeaLife, qui intègre un filtre sous-marin d’origine, dans le traitement de l’image, et qui magnifie les prises de vue.

Pour les caméra GoPro

Tous les filtres de plongée GoPro sont vendus pour fonctionner à une profondeur comprise entre 4,5 m et 21,3 m, leur performance dépendant de la luminosité et des conditions de l’eau. Deux filtres de couleur sont disponibles, chacun conçu pour une utilisation spécifique.

20161229_132042Il existe deux types de filtres pour GoPro : ceux qui sont juste des petits bouts de plastique coloré à intégrer dans le boitier de la GoPro (à déconseiller), et ceux qui disposent d’un châssis pour pouvoir se monter sur le boitier étanche de la caméra et d’une partie filtre en verre ou en plastique de qualité. Ces derniers sont plus chers, reflet de leur qualité, et constituent un meilleur investissement ;  vous pourrez les manipuler sous l’eau pour les enlever si besoin.

Nous pouvons vous conseiller le filtre SRP BlurFix rouge adapté aux eaux bleues. Il existe d’autres couleurs de filtres en fonction de la teinte dominante de l’eau dans laquelle vous plongez comme le magenta.  Deux autres fabricants sont réputés pour la qualité de leur filtres : Backscatter avec leur système flip3.1 qui permet d’avoir plusieurs filtres articulés autour d’un châssis et Polar Pro. GoPro propose ses propres filtres ; ils sont d’une qualité proche de celle des filtres SRP visiblement, donc très bons.


Comment corriger des images filmées sans filtre


Si vous avez filmé des images sans filtre qui apparaissent trop vertes ou trop bleues, vous voilà dans une situation… difficile. En effet, aucun filtre appliqué a posteriori ne permettra d’obtenir le rendu d’un filtre optique ou numérique utilisé durant le tournage. Heureusement, tout n’est pas perdu. Pour corriger vos vidéos d’images sous-marines filmés sans filtre, vous pouvez télécharger des filtres créés pour Adobe Premiere CS6 et CC, à appliquer. Nous n’assurons pas que ces filtres fonctionnent avec d’autres versions de ce logiciel.

vueprise

Vous devrez certainement tester plusieurs filtres pour savoir lequel sera le plus efficace et le plus adapté. Il est possible de devoir changer de filtre en cours de vidéo, si notamment les conditions de lumière évoluent, accompagnant par exemple un changement de profondeur.

Très simplement, vous pouvez importer ces cinq filtres dans Adobe Premiere et les tester directement sur les images, pour évaluer leur rendu. Le rendu ne sera malheureusement jamais exceptionnel. Bonne chance ! Téléchargez ici les 5 filtres Adobe Premiere.

Laissez un commentaire »

CameraOnBoard.fr : 1000 idées d'aventures et de voyages autour du monde, en vidéos. L'oeil de l'action avec les moyens du bord.