Se protéger contre le froid

2 127 vues Nico 24 mai 2019 0
Se protéger contre le froid

Face au froid, il est bien sûr nécessaire de disposer d’un équipement adéquat (vous pouvez trouver des conseils pour les grands froids /zone arctique ici) permettant de conserver la chaleur et d’évacuer la transpiration ou l’humidité. En complément, plusieurs accessoires peuvent vous apporter plus de confort ou assurer votre sécurité.

Les chaufferettes jetables s’avèrent réellement utiles pour les gens sensibles des extrémités, dont je fais partie (utilisé au pôle Nord, au Mont Blanc, au ski, en Pologne, en République Tchèque…).


Les chaufferettes jetables


Les chaufferettes jetables sont des accessoires indispensables à tous les sports de plein air, aux activités professionnelles extérieures ou tout simplement aux personnes sensibles au froid. Elles produisent à l’instant souhaité une chaleur rapide et efficace. Légères, peu coûteuses, elles sont à usage unique. Elles fonctionnent grâce à une réaction chimique avec l’air, en général d’oxydo-réduction, dès qu’elles sont à son contact. Leur utilisation est très simple : ouvrir l’emballage, secouer le sachet énergétiquement (plus le brassage des cristaux est prolongé et dynamique, plus la réaction est intense et plus la chaufferette chauffe). La chaleur va alors diffuser durant plusieurs heures, de 5h à 8h en moyenne, à une température proche de 55°C à 60°C pour les mains ou le corps ou de 40°C pour des chaufferettes pour les pieds. Inodores et non toxiques, elles ne tâchent pas les vêtements.

Dans les utilisations classiques que je recommande, vous pouvez les glisser dans vos gants, dans vos chaussures, dans une poche interne en filet de votre blouson ou dans votre sac de couchage. Pour les pieds, attention à ne pas utiliser des chaufferettes pour mains, qui atteignent des températures considérables (55°C – 60°C) peu compatibles avec l’espace clos des chaussures (plutôt à 40°C). Il existe également des chaufferettes en forme de semelles, très utiles pour les chaussures. Les adhésives peuvent être utilisées pour un sac de couchage ou un blouson.

Attention, certains chaufferettes ne doivent pas être en contact direct avec la peau, ce qui ne les rend pas toujours très pratiques ; d’autres ne peuvent pas être placées dans un sac de couchage ou dans une poche ; vérifiez toujours le mode d’emploi avant utilisation.

Le coût moyen est de 1€ à 4€ pour un sachet de 2 chaufferettes. Vous pouvez aussi en acheter par boîtes, ce qui revient moins cher.


Les chaufferettes réutilisables


Il en existe deux sortes : les chaufferettes chimiques et les chaufferettes à combustion et/ou à charbon.

Les chaufferettes chimiques se composent d’un ressort en métal placé dans un sachet contenant une substance chimique. Lorsque le ressort est « clické », la chaleur se dégage durant presque 1h, atteignant une température de 50°C en moyenne. La chaufferette se régénère en la plongeant dans de l’eau bouillante, et se réutilise de nombreuses fois. Prix moyen : 7€

Les chauffe-mains à charbon se composent d’une boîte métallique, isolée intérieurement par de la fibre de verre dans laquelle se consume un combustible solide de charbon, sous forme de bâtonnet. Pour l’utiliser, il suffit d’allumer le bâtonnet avec un briquet, de le laisser se consumer comme un bâton d’encens sur plus d’un centimètre, et de le placer dans le chauffe-main. Il dégagera de la chaleur en se consumant pendant 3h à 4h, à une température de 40°C environ. Ce type de produit ne convient pas à des enfants. Prix moyen : environ 9€ pour le chauffe-main et 4€ pour 12 bâtonnets de charbon.

Les chauffe-mains à essence fonctionnent par combustion d’essence de briquet, sans flamme, en catalyse. Un remplissage d’essence assure environ 10h de chauffage, à 50°C environ. Ce type de chauffe-mains n’est pas adapté aux sports extrêmes, car supporte mal d’être retourné, l’essence pouvant fuir.


Les couvertures de survie


Les couvertures dites de « survie » sont très utiles pour se protéger du froid. Leur usage est double, et peut aussi protéger d’une chaleur excessive : en plaçant la surface argentée à l’extérieur, celle-ci renvoie les rayons calorifiques, isole de la chaleur, et permet une climatisation des tentes, caravanes, voitures… En la plaçant vers l’intérieur, la surface argentée isole de l’humidité, du froid, de la pluie, du sol, et conserve la chaleur corporelle. Choisie fine, elle servira plutôt aux situations extrêmes et au secours (haute montage, grand froid) ; plus épaisse, elle sera utilisable pour la randonnée, et lavable pour un usage prolongé. Sa forme ultime est celle d’un sac de couchage, extrêmement pratique car ne pesant en moyenne que 50g. Prix moyen : 4€ à 6€

Laissez un commentaire »

CameraOnBoard.fr : 1000 idées d'aventures et de voyages autour du monde, en vidéos. L'oeil de l'action avec les moyens du bord.