Louer une voiture à l’Etranger

6 919 vues Nico 6 février 2018 0
Louer une voiture à l’Etranger

Avertissement


Attention, j’ai testé pour vous ! Si vous louez un véhicule, surtout ne vous laissez pas tenter par les offres des compagnies Ryanair et Vueling. Leur service est sous-traité à la société Cartrawler, domiciliée bien adroitement en Irlande et qui vous laissera vous débattre avec le pire loueur de la planète, qu’ils vous auront chaudement recommandé :  FireFly. Attendez vous à toutes les arnaques possibles : frais supplémentaires, taxes diverses, options obligatoires, assurances obligatoires (celle ci ne peut être imposée, et peut être prise en charge par votre carte bleue), frais de nettoyage prélevé à posteriori. Le prix final est en général de l’ordre de 3 à 4 fois supérieur à celui annoncé, et en cas de litige, vous perdrez tous les pré-paiements déjà effectués. Lisez les forums, ils sont remplis d’anecdotes… Si vous avez été victimes de ces charlatans, n’hésitez pas à saisir une association de consommateurs ou la DGCCRF.


Conditions pour louer un véhicule


Pour pouvoir louer une voiture, il est souvent nécessaire d’avoir au moins 21 ans et 3 ans d’expérience de conduite. Le permis international n’est pas nécessaire dans les pays de l’Union Européenne, mais nécessaire par exemple au Japon et au Surinam. Dans les autres pays, le permis international n’est pas obligatoire mais conseillé.


Quelques conseils


Louer à l’avance. En réservant à l’avance, par internet, chez les grandes enseignes présentes dans les aéroports, vous aurez des prix inférieurs de 10% à 20% par rapport à une location directe le jour de votre arrivée.

Vérifier les avantages de votre carte de paiement. Certains cartes haut de gamme (gold ou platinum de Mastercard, première de Visa)vous offrent des avantages, comme des réductions automatiques sur la location de véhicules, ou un prix avantageux en raison d’assurances déjà existantes liées à l’usage d’une carte donnée. Vérifier donc les avantages de votre carte avant de réserver votre véhicule. Ces cartes vous dispensent également de déposer une caution. Elles sont très avantageuses, car prenant en charge les franchises :  vous ne regretterez pas son usage si vous avez un petit incident sans gravité (rayures par exemple) et que votre loueur, peu scrupuleux, vous prend une franchise de 600 ou 800€…

Penser à demander un GPS en option, car il est parfois difficile de se retrouver dans un pays que vous ne connaissez pas. Néanmoins, vous rencontrez des problèmes incontournables de traduction des noms de lieux, notamment dans les pays n’utilisant pas l’alphabet latin.

Pour la location d’une petite voiture économique (Opel Corsa, 107, Ford Ka…), en garantie CDW, comptez 30 € par jour environ pour une à deux semaines de location.


Adresses



Code de la route


Dans certains pays, le code de la route change notablement : on roule à gauche au Royaume Uni, en Irlande, à Malte, à Chypre, à l’île Maurice, au Kenya, en Afrique du Sud, en Inde, en Australie… Côté signalétique, il existe une certaine unité depuis la convention de Vienne de 1968, relative à la sécurité routière, mais cela n’empêche pas des exceptions locales comme les panneaux jaunes australiens de passage de kangourous ! Pour les vitesses limites, il n’existe pas d’harmonisation à ce jour.

  • en Allemagne : 100 km/h sur les routes, pas de limite sur les autoroutes
  • au Royaume Uni : 96 km/h sur les routes (70mph sur les panneaux), 112 km/h sur les autoroutes (90 mph)
  • au Canada : 50 km/h en ville, 70 à 90km/h sur route, 100 km/h sur les autoroutes
  • en Espagne : 90 à 100 km/h sur les routes, 120 km/h sur l’autoroute
  • aux USA : 40 à 48 km/h en ville (25 mph à 30 mph), 80 à 105 km/h (45 mph à 65 mph), 105 à 125 km/h sur les autoroutes
  • aux Pays Bas : 80 à 100 km/h sur route, 100 km/h sur autoroute
  • en Italie : 90 à 130 km/h sur route, 130 km/h
  • à Malte : la vitesse sur route est de 60 km/h maximum
  • en Pologne : 90 km/h sur les routes, 130 km/h sur l’autoroute
  • au Portugal : 100 km/h sur route, 120 km/h sur autoroute

 


Assurances et responsabilité civile


En France, toute location de véhicule comprend nécessairement une assurance responsabilité civile « au tiers », qui couvre les dommages infligés à la partie adverse en cas d’accident de sa propre responsabilité. Il est préférable d’y ajouter une responsabilité « conducteur » et « passager ».

Pour les dégâts matériels, les contrats de location prévoient en général deux types de garanties:

– la CDW (collision damage waiver): dans ce type de contrat, une franchise reste exigible, en général de l’ordre de 600€.

– la LDW (loss damage waiver) : dans ce type de contrat, plus cher, tout est pris en charge, sans franchise.

Vérifiez donc l’existence d’une de ces clauses ou opter pour une souscription si elles ne sont pas prévues d’origine.

  • Attention : il est très courant qu’un loueur de voiture, même de compagnie internationale, tente de vous vendre une assurance redondante avec celle offerte par votre carte de crédit (notamment visa première, mastercard gold et platinum). Soyez vigilant !
  • Evitez absolument les services de Ryanair et Vueling, par le biais de Cartrawler. Vous seriez amener à réserver chez FireFly, la compagnie la plus malhonnête qui existe.

Laissez un commentaire »

CameraOnBoard.fr : 1000 idées d'aventures et de voyages autour du monde, en vidéos. L'oeil de l'action avec les moyens du bord.