Chypre – Itinéraire

259 vues Nico 31 juillet 2018 0
Chypre – Itinéraire

Découvrez Chypre en suivant l’itinéraire conseillé et testé par CameraOnBoard.


cy Itinéraire conseillé à Chypre


Voir toutes les vidéos à Chypre | Chypre Nord

Comme la déesse Aphrodite qui l’a vu naître, Chypre possède de nombreux attraits, principalement culturels : sites archéologiques de la période préhistorique à la période antique. S’y ajoutent nombre d’églises byzantines, et places fortes médiévales. Ajoutez du soleil, un café frappé, et la vie est belle…


Cliquez sur les petits drapeaux pour voir les articles et les vidéos associées. Les pointeurs bleus n’indiquent que des photos de sites remarquables, sans lien vers des articles.


Les Incontournables


Le site archéologique de Paphos antique

La ville de Paphos, sur la côte sud, offre le site archéologique le plus spectaculaire de l’île. Les vestiges de la ville antique datent principalement de la fin du IVe siècle avant J.C. Ne manquez pas les mosaïques romaines, situées au cœur du site d’origine et mises au jour en 1962 par un agriculteur qui labourait son champ. Le site est classé UNESCO.

Le site néolithique de Choirokoitia

Classé au patrimoine mondial de l’UNESCO, ce site est l’un des habitats préhistoriques les plus importants et les mieux conservés de la Méditerranée. Datant d’environ 7 000 ans avant notre ère, il plonge le visiteur dans la vie quotidienne des premiers Chypriotes. Il est possible de se promener parmi les ruines des huttes cylindriques à toit plat, situées sur un flanc de colline et protégées par un ancien mur d’enceinte. En utilisant les techniques de l’époque, des archéologues ont reconstitué cinq huttes sur le site, ce qui rend le lieu d’autant plus compréhensible et passionnant.

Les tombes des rois à Paphos

Les Tombes des Rois, à Kato Paphos, sont des aménagements monumentaux sépulcraux creusés dans la roche ; certaines de ces tombes sont décorées de piliers doriques, et organisées telles des atrium. Réparties sur une aire très vaste, ces impressionnantes tombes rupestres remontent au IVe siècle av. J.-C. Ce sont celles de personnages de haut rang, et non de rois, mais leur magnificence a valu son nom au lieu. Son originalité et son état de conservation lui ont valu d’être classé patrimoine mondial de l’UNESCO

Le château de Kolossi près de Limassol

Le château de Kolossi ou commanderie de Kolossi est une forteresse situé à proximité de la cité de Limassol, sur l’île de Chypre, qui a appartenu à compter de 1210 aux chevaliers de l’ordre de Saint-Jean de Jérusalem. Il avait une grande importance stratégique et abritait une fabrique de sucre, une des principales exportations de Chypre au Moyen Âge. Parfaitement conservé, vous pouvez faire un tour complet de la grande tour, du sous-sol à la plateforme sommitale.

Le château a été acquis avant 1210 par les chevaliers de l’ordre de Saint-Jean de Jérusalem

La ligne Verte et la vieille ville de Nicosie

Franchir la Ligne verte à Nicosie (Lefkosia) pour rejoindre Nicosie-Nord (Lefkoşa), la partie turque de la ville, est une véritable expérience. De ce côté, l’élégante Ledra Street de la république de Chypre se prolonge en un dédale où des petites boutiques vieillottes vendant des frippes, côtoyant des Kebbabs, et des cafés locaux crasseux. Visitez l’ancien souk et la mosquée, et n’oubliez pas l’heure pour pouvoir rentrer à nouveau en Europe. Attention ! photos interdites au franchissement de la zone militaire, sous peine de gros ennuis.

La cité antique de Salamine près de Famagouste

Salamine est un site archéologique très riche qui s’étend sur 5 km². De nombreux bâtiments ont été mis au jour, dont une nécropole à mi-chemin entre l’entrée du site et le couvent de Saint Barnabé. Aujourd’hui, l’immense site se visite, révélant les vestiges de grandes statues, portiques, gymnases, bassins, bains, cours, agora et même les ruines d’un immense temple dédié à Zeus.

Le site antique de Kourion

Kourion était une importante cité royaume dans l’Antiquité ; son magnifique théâtre gréco-romain fut construit au IIe siècle avant J.C. et agrandi au IIe siècle après J.C. Les fouilles ont également mis à jour la maison  d’Eustolios, une villa privée à l’origine et transformée en centre de loisir public au début de l’ère chrétienne, avec des bains et salles de repos, ornées de mosaïques du Ve siècle. A 1km vers l’Ouest se trouve également un important stade du 2e siècle après J.C. Près de là se trouve également le sanctuaire d’Apollon Hylates, dieu des bois et protecteur de Kourion ; son culte est célébré à Kourion du VIIIe siècle avant J.C jusqu’au IVe siècle après J.C. ce sanctuaire était un important centre religieux, qui comptait notamment un temple, des salles pour les pèlerins, le palaistra, un bain public et une enceinte sacrée.

La route culturelle d’Aphrodite

La route culturelle d’Aphrodite définie et balisée par le département des Antiquités de Chypre, s’attarde sur des sites archéologiques dédiées au culte antique de la déesse, et inclut les visites de Palepafos, Kouklia, Amathous, Kition, qui sont eux-mêmes en relation avec d’autres musées et sites. Ce parcours est l’occasion de musarder sur les chemins de l’histoire, de la culture, et de la mythologie consacrée à Aphrodite, tout en se documentant sur sa naissance, sa légende, les rituels de son culte, et les plantes et coquillages qui lui sont associés.

Les remparts de Famagouste et la tour d’Othello

Les remparts, d’une hauteur de 17 mètres et d’une épaisseur de 9 mètres, ont été érigés par les Lusignan au XIIIe siècle, avant d’être consolidés par les Vénitiens au XVIe siècle. Ils protègent la vieille ville où se concentre la plupart des autres monuments. Un passage par la massive tour médiévale d’Othello vous rappellera au souvenir de William Shakespeare.


UnescoLes sites classés par l’UNESCO



Autres lieux à voir


Le château de Saranda Kolones à Paphos

Saránda Kolónes ou le château des Quarante colonnes, est une forteresse médiévale en ruines à l’intérieur du parc archéologique de Paphos. Fondée à la fin du VIIe siècle et reconstruite par les Croisés vers 1200, elle tire son nom du grand nombre de colonnes de granit antiques trouvées sur le site. Le château est détruit peu après par un tremblement de terre.

Le château de Saint-Hilarion

Cette forteresse aurait inspiré Walt Disney pour le palais de la cruelle reine dans Blanche-Neige. La silhouette tourmentée de ses ruines qui se détache sur le ciel évoque le charme gothique de la cour des Lusignan, qui y prenaient leurs quartiers d’été. On accède à la tour par une ascension difficile à travers des jardins et des sentiers envahis d’herbes et des escaliers escarpés. La vue spectaculaire sur la mer et la côte d’Anatolie récompense tous les efforts.

La ville de Paphos, son fort, ses vieux quartiers

Profitez d’une promenade dans Paphos pour explorer son quartier historique, ses vieilles maisons, son port avec son fort. Rien d’exceptionnel, mais une promenade agréable en perspective. La ville a été distinguée du titre de Capitale Européenne de la culture 2017.

La ville de Limassol, son château, ses vieux quartiers

Limassol est connue pour son château, un édifice multicentenaire abritant le musée médiéval de Chypre, qui expose des objets datant du néolithique jusqu’à la période romaine. Une promenade sur le front de mer sera une expérience agréable, que l’on peut combiner avec une visite culturelle du parc à sculptures Prokymea (Molos), recelant des œuvres d’artistes chypriotes, grecs et internationaux.

Le site archéologique de Palaepafos

Le sanctuaire d’Aphrodite de Palaepafos est l’un des plus célèbres centre de pèlerinage du culte d’Aphrodite du monde grec classique ; on peut y voir les ruines du sanctuaire, qui poursuivit son activité jusqu’au IIIe ou IVe siècle de notre ère.

Le site archéologique d’Amathous

Près de Limassol, Amathous est une ancienne cité-royaumes de Chypre, où selon la légende, Thésée abandonna Arianne aux soins des habitants. La cité fut le deuxième plus important lieu de culte de la déesse Aphrodite-Astarte. Le site archéologique s’étend en bordure de mer, dans un état assez brut qui laisse de la place à l’imagination et au rêve.

Siroter un café frappé

Ne quittez pas l’île sans avoir dégusté un café frappé, summum de la culture du café à Chypre – il y a fort à parier qu’après y avoir goûté, vous achetiez votre propre machine à café frappé. On vous servira un grand verre de café glacé surmonté d’une montagne de mousse onctueuse, à siroter à la paille. Vous pouvez commander votre café sucré (deux cuillères à soupe de café, quatre de sucre), moyen (deux cuillères à soupe de café, deux de sucre), ou sans sucre. Tous sont délicieux !

Les plages

Pour choisir une plage, vous devrez vous décider entre du sable doux et fin, des galets lisses ou un sol plus rocailleux. Vous devrez aussi vous prononcer entre un pique-nique en solo ou une terrasse de café avec transats et possibilité de déguster une glace.

  • Lara Beach. La plage la plus spectaculaire du pays, avec une baie ponctuée de rochers en calcaire, du sable doré immaculé et des eaux tièdes et paisibles. Marchez avec précaution : vous êtes sur un important lieu de ponte des tortues.
  • Golden Beach (baie de Nangomi) La plus longue plage de l’île, avec des kilomètres de sable et de dunes et des ânes sauvages broutant tranquillement. Les levers de soleil sont somptueux et la baignade très sûre. Les tortues pondent aussi sur cette plage, donc là encore, attention où vous marchez.
  • Petra tou Romiou. Également appelée plage et rocher d’Aphrodite, c’est la plage la plus célèbre de Chypre. Les vagues se brisant sur le rocher forment une colonne d’écume à la silhouette presque humaine. Elle a le mérite d’y avoir vu naître Aphrodite !



Plonger à Chypre


Chypre n’est pas une destination exceptionnelle pour la plongée. Les fonds sont plutôt endommagés, et la faune faiblement représentée, en raison d’une pêche trop agressive. Cependant, vous pouvez profiter de plongée sur épave, notamment sur le Zenobia.

Larnaca : l’épave du Zenobia serait l’une des dix plus belles du monde. Ce ferry de 172 mètres de long s’est abimé accidentellement en mer, avec sa cargaison.


Un peu d’Aventure


Sports nautiques

Balayés par les vents, les caps et les péninsules sont parfaits pour la voile et la planche à voile. Aux limites de la séparation entre Chypre Nord et Chypre Sud, soyez prudent et ne franchissez pas les limites maritimes, et de ne pas vous approchez des bases militaires – notamment les bases britanniques.

VTT & Randonnées

L’ensemble de l’île se prête bien au VTT et à la randonnée, en particulier les montagnes du Sud, la péninsule d’Akamas et le massif du Troodos, qui disposent de chemins balisés. Ces montagnes recouvertes de forêts de pins regorgent de chutes d’eau, rochers à pic et ruisseaux bouillonnants, et abritent une faune, une flore et une géologie d’une grande richesse. Depuis le mont Olympe, point culminant du massif à 1 952 m d’altitude, le panorama spectaculaire balaye toute la côte sud.


Sécurité


Depuis l’intervention militaire de la Turquie en 1974, l’île est divisée, et la partie Nord n’est plus contrôlée par la République de Chypre, seule reconnue par la communauté internationale. En raison du statut illégal de la « République turque de Chypre nord » (« RTCN »), l’ambassade ne peut prétendre assurer la protection consulaire dans la partie Nord de l’île, et ne peut en tout état de cause l’exercer dans son intégralité, même si la circonscription consulaire comprend toute l’île. Les visiteurs doivent ainsi se montrer particulièrement vigilants dans cette zone.

Les touristes visitant la partie Nord de l’île (contrôlée par l’armée turque et la « République turque de Chypre nord », non reconnue internationalement) doivent impérativement respecter les interdictions de prises de vue aux abords des zones militaires turques protégées et identifiées comme telles par des panneaux comportant la mention « zone interdite », en plusieurs langues dont le français. Il arrive en effet que des personnes soient arrêtées par la police de la « RTCN » pour n’avoir pas respecté ces interdictions, que l’armée turque applique scrupuleusement. Il est à cet égard fortement déconseillé de pénétrer dans la « zone-tampon », sous contrôle de l’ONU, en dehors des points de passage autorisés : , des sentinelles armées en assurent de chaque côté la protection et certaines zones sont minées.

Attention ! Pour les deux zones, ne vous approcher pas du prolongement maritime de la ligne séparant le Nord du Sud.

Pour information, l’île possède également un troisième territoire, composé de deux enclaves militaires britanniques : Akrotiri et Dhekelia.Veuillez également à respecter ces périmètres, pour votre sécurité.

Pour des informations à jour sur la sécurité à Chypre et Chypre Nord, consultez le site du ministère des Affaires étrangères avant votre départ. En savoir plus sur le site du ministère des Affaires Etrangères.


Bon à savoir


Aéroports république de Chypre. Deux aéroports accueillent les vols internationaux en République de Chypre.
Attention : Cyprus Airways, qui était la compagnie nationale de la République de Chypre depuis 1947, a fermé en janvier 2015. Ses vols ont été suspendus. La compagnie grecque Aegean Airlines a ouvert des vols directs à partir de l’été 2015, desservant Paris-CDG, trois fois par semaine.

Aéroports Chypre du Nord. L’aéroport d’Ercan (ECN ;231 4806), situé à 14 km à l’est de Nicosie-Nord (Lefkoşa), n’est pas reconnu par les autorités aériennes internationales, il est donc impossible d’avoir un vol direct. Les avions doivent d’abord se poser en Turquie avant de continuer vers la Chypre du Nord. Ercan est plus petit que l’aéroport de Paphos et ses équipements sont modestes, mais les terminaux des arrivées et des départs disposent tous deux de plusieurs DAB et de quelques cafés. Les véhicules de location doivent être réservés à l’avance. Depuis l’aéroport, la navette Kibhas (www.kibhas.org) effectue des départs réguliers, généralement programmés en fonction des vols, pour Kyrenia, Famagouste et Nicosie-Nord. La Chypre du Nord est desservie principalement par Turkish Airlines, Pegasus Airlines et Onur Air.

Attention ! Certaines agences de voyage en France proposent des billets à destination de cet aéroport, sans prévenir des éventuelles difficultés que pourraient rencontrer les voyageurs qui s’y rendraient : Les voyageurs qui utiliseraient cet aéroport doivent savoir qu’en cas d’accident, de litige ou de contentieux, ils ne bénéficient pas des conventions internationales protectrices des droits du passager et que l’ambassade de France n’a aucune possibilité de leur porter assistance.

Etat des routes. La conduite est à gauche et appelle un surcroît de vigilance, notamment pour les piétons qui traversent la rue. Si les infrastructures routières à Chypre sont modernes et nombreuses, certains villages, notamment de montagne, ou sites intéressants ne peuvent être atteints qu’avec des véhicules 4×4. Les infractions au code de la route sont nombreuses (non-respect des priorités de toute sorte et des limitations de vitesse ; dépassements hasardeux ; stationnements aléatoires ; etc.) . En cas d’accident, même bénin, il convient d’attendre l’arrivée de la police et/ou des représentants des sociétés d’assurance pour le constat, et de ne pas déplacer le véhicule.

Eau du robinet. L’eau du robinet est potable mais dure dans le Sud, la plupart des habitants boivent donc de l’eau en bouteille. Toutefois, le verre d’eau que l’on vous sert automatiquement avec votre café chypriote provient sans aucun doute du robinet. Mieux vaut boire de l’eau en bouteille dans le Nord.

Téléphone. Il est à noter que les relations téléphoniques et postales entre le Nord et le Sud sont erratiques. La zone nord utilisant les réseaux de téléphonie mobile turcs, le coût de l’itinérance (« roaming ») est plus élevé que pour la zone sud, où les accords européens en matière de téléphonie mobile sont appliqués.

Pourboire. Dans les deux parties de l’île, une taxe de 10% est appliquée dans les restaurants. Si elle ne figure pas sur l’addition, il est d’usage de laisser un pourboire équivalent. Les chauffeurs de taxi attendent aussi un pourboire.


Budget quotidien


Chypre est relativement bon marché par rapport aux pays d’Europe de l’Ouest mais plutôt chère par rapport aux pays du Moyen-Orient. Comptez environ 45 € par jour si vous utilisez les transports en commun, si vous logez dans des chambres très bon marché et si vous évitez les restaurants. Avec 85 € par jour, vous pourrez séjourner dans un hôtel de catégorie moyenne, aller au restaurant deux fois par jour et louer une voiture. Vous trouverez des tarifs similaires des deux côtés de la « ligne verte ». Toutefois, les hébergements bon marché et les restaurants sont d’un meilleur rapport qualité-prix dans le Nord.

Dans le Nord, montrez vous très vigilant sur l’usage de votre carte bancaire, les sommes effectivement débitées pouvant se révéler bien supérieures au montant attendu. S’agissant d’un « Etat » non reconnu par la communauté internationale, les demandes de rectification sont aléatoires.

Les hôtels coûtent de 30 à 40 € pour les plus basiques – avec salle de bain commune -, 60 € pour une chambre double dans un hôtel de catégorie moyenne, 120 € pour un hôtel de catégorie supérieure.

Au restaurant, vous pouvez manger un repas complet pour environ 25 €, hors vin. Vous pouvez également faire des courses dans les marchés et supermarchés.

 


Quel temps fait-il ?


Options


Emplacement


Vous pouvez vous trouver le nom de la ville sur www.openweathermap.com.

Unités




Options d’Affichage




août 17, 2018 – ven.

Larnaca
CY
Vent
2 m/s, NO

Pression
755.31 mmHg

25°C

ciel dégagé

Humidité
100%

Nuages

Jour Cond. Temp. Vent Humidité PressionPres.
jeu août 16
25°C /25°C 4 m/s, OSO 100% 759.36 mmHg
ven août 17
28°C /25°C 4 m/s, SSO 88% 760.3 mmHg
sam août 18
28°C /25°C 7 m/s, SO 85% 758.79 mmHg
dim août 19
28°C /25°C 6 m/s, SO 85% 758.46 mmHg
lun août 20
30°C /27°C 5 m/s, SSO 759.83 mmHg


Quand partir ?


Haute saison : En Chypre, la saison touristique commence en avril et se termine chaque année en octobre. Au cours de cette période, vous n’aurez généralement aucune difficulté à réserver des vols, des tables de restaurants et des chambres d’hôtels ou d’auberges. De nombreux Européens y séjournent d’ailleurs pour profiter des plages ensoleillées. Toutefois, la surpopulation et la hausse des prix constituent un inconvénient de taille pour les voyageurs à budget serré. La haute saison s’étend chaque année de juin à août. Sachez toutefois que pendant cette période, les prix sont gonflés et les chambres d’hôtel inoccupées très rares.

Moyenne saison : La moyenne saison touristique de Chypre se situe entre mi-mars à mai, et octobre à mi-novembre. Pendant cette période, le printemps offrira un ciel bleu et un climat chaud et doux, ce qui est propice aux escapades entre amis ou en amoureux. De plus, la moyenne saison constitue aussi la meilleure occasion pour découvrir les terres verdoyantes, les rivières ruisselantes et les fleurs sauvages. Par ailleurs, de nombreux événements intéressants et pittoresques sont également organisés dans les villes et villages chypriotes au cours de cette période.

Basse saison : En Chypre, la basse saison s’étend sur tout l’hiver, de mi-novembre à mi-mars, pendant lequel votre séjour sera beaucoup plus authentique que touristique. En outre, la majorité des hôtels et chambres d’hôtes seront fermé tandis que le temps sera instable et donc non propice à un séjour de dépaysement. En revanche, les férus de sports d’hiver trouveront néanmoins leur bonheur en séjournant dans les stations de ski situées sur les hautes montagnes de l’île.


Le Climat


Le climat est de type méditerranéen, avec des étés très chauds. Il ne pleut guère durant l’année, sauf en décembre, janvier et février, où il peut y avoir des précipitations. Le pays traverse souvent des périodes de sécheresse et l’eau est une denrée si rare qu’elle est parfois rationnée.

 


Gastronomie Locale


De type méditerranéen, la cuisine chypriote est relativement proche de la cuisine grecque et de la cuisine turque, avec des influences orientales (cuisine byzantine et ottomane), mais également des influences d’Europe continentale (cuisines française, italienne et catalane). Elle est ainsi fréquemment apparentée à la cuisine du Moyen-Orient. Vous pouvez tenter les plats traditionnels suivants :

  • Les mezze sont l’un des éléments incontournables de cette gastronomie. Ces « petits plats délicieux » (mézédes en grec), équivalent des tapas espagnoles, sont la plupart du temps proposés comme entrées, mais ils sont si copieux que nombreux sont ceux qui s’en contentent comme repas complet. Les mezze comprennent jusqu’à 30 petits plats différents, alliant des sauces savoureuses et des légumes à une grande variété de plats de poissons et de viandes. Dans certains restaurants et tavernes, vous avez le choix entre des mezze de poisson (psari savoro) ou de viande.
  • Les loukanika, saucisses frites ou grillées, assaisonnées au coriandre, marinées dans du vin rouge et fumées.
  • Les koupepia, feuilles de vigne farcies avec du porc haché et du riz.
  • Le hiromeri, jambonneau de porc mariné et épicé comme les loukanika.
  • La lountza, filet de porc fumé souvent servi dans des sandwichs avec du fromage grillé halloumi.
  • Le pastourma, une saucisse contenant une grande quantité de piments rouges et de fenugrec qui donne une note épicée au barbecue.
  • Les sheftalia, crépinettes de porc grillées.
  • Les afelia, dés de porc marinés au vin rouge et aux graines de coriandre.
  • Le stiphado, ragoût de bœuf ou de lapin au vinaigre de vin, aux oignons et aux épices.
  • Le très populaire ofto kleftiko, de gros morceaux d’agneau cuits dans un four en argile hermétiquement clos et assaisonnés de feuilles de laurier.
  • Le pain traditionnel, qui n’est autre que la galette.
  • Les plats de poisson, qui comprennent les calmars, les poulpes au vin rouge, les barbouni (rougets), l’espadon grillé et les bars.
  • Le halloumi est un délicieux fromage ferme (souvent grillé) fabriqué à partir de lait de chèvres à l’arôme de thym, et parfois parfumé à la menthe.
  • La feta, molle et salée qui est fabriquée avec du lait de brebis.
  • L’anari qui ressemble à la ricotta lorsqu’elle est vendue fraîche, mais se rapproche plus du parmesan quand elle est salée et séchée.
  • Le kefalotiri et le kaskavali sont deux fromages durs, excellents pour les sandwichs.
  • Les mets à base de légumes, dont les plus courants sont les pommes de terre à l’huile d’olive et au persil, le chou-fleur et les betteraves marinés au vinaigre, les courgettes, le kolokassi (racine proche de la patate douce) et les asperges. Il y a aussi des légumes plus exotiques comme l’okra, les cardes poirées, les haricots yeux noirs et les artichauts violets feuillus.
  • Les desserts chypriotes consistent le plus souvent en fruits frais, servis seuls ou avec un assortiment de pâtisseries ou de conserves de fruits au sirop. Ils comprennent les loukoumades, beignets chypriotes au sirop de miel, les daktyla, doigts de fée aux amandes, aux noix et à la cannelle, et le shiamali, gâteau de semoule à l’orange coupé en carrés.
  • Dans les cafés, les goûters les plus demandés comprennent la kolokoti, un triangle de pâte fourré de citrouille rouge, de blé broyé et de raisins secs, et le pastellaki, une barre au sésame, aux cacahouètes et au sirop de miel. Il y a aussi le galatopoureko, une pâtisserie en pâte feuilletée fourrée de crème. Les loukoumia, cubes de gélatine parfumés à l’eau de rose et abondamment saupoudrés de sucre, sont un délice traditionnel.

Informations Générales


Capitale de Chypre

Nicosie

Langue

Grec, Turc, Anglais

Population

1,1 millions d’habitants

Superficie

9 250 km²

Décalage horaire entre la France et Chypre

GMT + 2h

Formalités d’entrée à Chypre

L’ensemble du territoire de Chypre fait en droit partie de l’Union européenne. Tout ressortissant d’un État membre peut donc circuler librement dans l’ensemble de l’île et traverser la « ligne verte » (ligne de démarcation séparant le territoire contrôlé par la République de Chypre de celui qu’elle ne contrôle pas) sur simple présentation aux points de passage d’un document d’identité en cours de validité. De façon à éviter tout désagrément pendant votre voyage, il vous est fortement recommandé de privilégier l’utilisation d’un passeport valide à celle d’une CNI portant une date de fin de validité dépassée, même si elle est considérée par les autorités françaises comme étant toujours en cours de validité.

Les touristes résidant dans le Sud peuvent passer une ou plusieurs nuits dans le Nord avant de regagner le territoire contrôlé par la République de Chypre (et inversement pour les touristes résidant au Nord, qui souhaitent se rendre au Sud). Sept points de passage permettent de traverser la « ligne verte » : deux à l’Ouest (Limnitis/Yesilirmak ; Astromeritis/Zodeia) ; trois à Nicosie (Ayios Dometios/Metehan ; Ledra Palace et Ledra/Lokmaci), les deux derniers étant réservés aux piétons et cyclistes ; deux à l’Est (Pergamos/Pyla et Ayios Nicolaos/Strovilia). Le passage de la ligne de démarcation en véhicule implique de souscrire une assurance complémentaire (généralement au point de passage lui-même).

Attention ! Pour les autorités de la République de Chypre, un séjour au Nord de l’île, dans un hôtel ayant appartenu à des propriétaires chypriotes grecs avant l’intervention turque de 1974, ou bâti sur un terrain dont la propriété est litigieuse, peut faire l’objet de poursuites judiciaires fondées sur le chapitre 154 du code pénal (« Transactions frauduleuses effectuées dans des propriétés appartenant à autrui »), qui prévoit une peine maximale de sept années d’emprisonnement. Les visiteurs sont invités à consulter le site Internet du Ministère chypriote des affaires étrangères, qui donne la liste des hôtels concernés par ces dispositions (http://www.mfa.gov.cy/mfa/mfa2016.nsf/All/E9E613122534DA25C2257F9C00340709?OpenDocument

Adresses et numéros utiles

Ambassade de France à Chypre
14-16, Saktouri Street – 2e étage – Agioi Omologitai 1686 Nicosie
Tel : +357 22 58 53 00
Tél d’urgence : +357 9967 8107
Courriel : ambafrance@cytanet.com.cy
Site Web : https://cy.ambafrance.org/

Ambassade de Chypre en France
Fonctions consulaires assurées par l’Ambassade
23, rue Galilée 75116 Paris
Tel : 01.47.20.86.28
Courriel : ambrechypre@wanadoo.fr

Electricité

220 V, 50 Hz, type F

Indicatif téléphonique de Chypre

+ 357

Santé

Si aucune vaccination spécifique n’est requise pour entrer dans le pays, il est recommandé d’être à jour de ses vaccinations contre la diphtérie, le tétanos et la poliomyélite (+/- la coqueluche). Se munir de la carte européenne d’assurance maladie, à demander à votre caisse d’assurance maladie au moins 15 jours avant le départ. Pour plus d’informations, consulter le site de l’Assurance Maladie en ligne.

Monnaie

Chypre possède l’euro.

Laissez un commentaire »

CameraOnBoard.fr : 1000 idées d'aventures et de voyages autour du monde, en vidéos. L'oeil de l'action avec les moyens du bord.