#20 : Rendre visite à Manneken Pis à Bruxelles

13 731 vues Nico 14 août 2019 0
#20 : Rendre visite à Manneken Pis à Bruxelles

Idée #20 – Passer un Week-End à Bruxelles


[Classement UNESCO : échange d’influences – période significative dans l’histoire humaine] Bruxelles, capitale de la Belgique, des choux, des gaufres, maison natale du chti Manneken Pis, et sa Grand Place, classée au patrimoine mondiale de l’UNESCO… La première mention de la ville est attestée au VIIe siècle : une chronique révèle qu’en 695, Vindicien d’Arras, évêque de Cambrai est mort de fièvre à Brosella. Bruxelles se développe alors sur trois sites :  le port de la Senne,  un faubourg commerçant et artisanal autour d’une église consacrée à saint Géry, et la colline du Mont froid qui héberge le château-fort des comtes de Louvain, futurs ducs de Brabant.

Au début du XIIIe siècle, la ville se dote d‘un rempart d’environ 4 kilomètres de long. Il relie l’île Saint-Géry, le port, la place du marché, le chapitre de Sainte-Gudule et le château du Coudenberg. En 1229, le duc de Brabant octroie la première charte garantissant à cette ville de 5 000 à 10 000 habitants une certaine autonomie. Dans la seconde moitié du XIVe siècle, la richesse de l’industrie du drap amène a un nouvel essor de la ville et son agrandissement nécessite la construction d’un nouveau rempart, long d’environ 8 kilomètres. Marguerite d’Autriche (1480-1530), princesse de Bourgogne née à Bruxelles, est nommée gouverneur général des Pays-Bas en 1507 et s’installe à Malines, où elle élève son neveu, le futur empereur Charles Quint. La population de Bruxelles passe à environ 45 000 habitants sous le règne de ce dernier.

Au XVIIe siècle, la ville est capitale de l’industrie de la dentelle. En 1695, l’armée de Louis XIV assiège Bruxelles et bombarde sa partie centrale. L’hôtel de ville gothique échappe à la destruction, mais le centre-ville doit être entièrement reconstruit. Par le Traité d’Utrecht de 1713, le roi d’Espagne, de la branche espagnole des Habsbourg et descendant de Charles-Quint, transfert la Belgique à la branche autrichienne des Habsbourg. L’empereur d’Autriche Joseph II va tenter des réformes qui vont, de plus en plus, mécontenter la population et un soulèvement finit par éclater à Bruxelles. Les troupes autrichiennes sont battues, notamment à Turnhout, lors de la Révolution brabançonne de 1789-1790. La ville, riche de son passé, est une bonne destination, à vous conseiller pour un trip d’une journée ou d’un week-end. L’accès le plus simple se fait par Thalys. Allez, une fois, on y va !


video


Focus sur


Manneken Pis est une statuette en bronze faisant office de fontaine et représentant un chérubin en train de faire pipi. De renommée internationale, quasi-emblème de la capitale belge, l’original de la statue est réalisé en 1619, sur le site d’une fontaine datée de 1388. Dérobé à plusieurs reprises, il est aujourd’hui conservé à la Maison du Roi et une copie orne la place. Véritable icône, il possède une quantité impressionnante de petits costumes (plus de 800!), du plus luxueux au plus kitsch, dont certains datent du XVIIIe siècle… Un musée en présente, par ailleurs, un échantillon.

L’Atomium est un édifice reproduisant une molécule de cristal de fer, grossie 165 milliards de fois. Le monument a été réalisé lors de l’exposition universelle de 1958, qui se tenait à Bruxelles, au parc du Heysel. L’ensemble, composé de 9 sphères en acier de 18 mètres de diamètre, reliées les unes aux autres par des rayons de 3 mètres de diamètre, mesure 102 mètres de haut, pour un poids supérieur à 2400 tonnes ;  creux, il se visite.  L’accès au monument se fait par métro.


Quelques Photos



C’est où ?


Bruxelles, Belgique

Agrandir le plan

Laissez un commentaire »

CameraOnBoard.fr : 1000 idées d'aventures et de voyages autour du monde, en vidéos. L'oeil de l'action avec les moyens du bord.