#714 : Observer les Hiéroglyphes de la cité Maya de Copan

614 vues Nico 30 novembre 2019 0
#714 : Observer les Hiéroglyphes de la cité Maya de Copan

Idée #714 – Explorer les vestiges de Copan au Honduras


Découvert en 1570 par Diego García de Palacio, le site maya de Copán est l’un des sites majeurs de la civilisation maya. Il constituait le centre politique, civil et religieux de la vallée de Copán. C’était aussi le centre politique et la référence culturelle d’un plus vaste territoire qui couvrait la partie sud-est de la zone où vivaient les Mayas, ainsi que sa périphérie.

La première trace de population dans la vallée de Copán remonte à 1500 av. J.-C., mais la première immigration maya-cholan en provenance des hautes terres du Guatemala est datée vers l’an 100 après J.-C. Le chef maya Yax Kuk Mo, venant de la région de Tikal, est arrivé dans la vallée de Copán en 427 et a été à l’origine d’une dynastie de 16 dirigeants qui ont fait de Copán l’une des plus grandes cités mayas durant la période classique maya. La grande époque de Copán, comme celle d’autres grandes villes mayas, remonte à la période classique, de 300 à 900 après J.-C. Cette époque a été marquée par d’importantes avancées culturelles, avec des résultats significatifs en mathématiques, astronomie et écriture hiéroglyphique. Les vestiges archéologiques et les places monumentales témoignent des trois grandes étapes de son développement – au cours desquelles ont évolué les temples, places, ensembles d’autels et terrains de jeu de balle toujours visibles aujourd’hui – avant l’abandon du site au début du Xe siècle.

La cité maya de Copán, telle qu’elle existe aujourd’hui, est composée d’un ensemble majeur de ruines entouré de plusieurs ensembles secondaires. Le plus grand ensemble est formé d’une Acropole et de vastes places. Celles-ci sont au nombre de cinq, dont la place des Cérémonies, avec son stade impressionnant ouvrant sur une colline où se trouvent de nombreux monolithes et autels richement sculptés, et la place de l’Escalier aux pétroglyphes, avec son escalier monumental à l’extrémité Est de ce qui est certainement l’une des plus remarquables réalisations de l’architecture maya. Les contremarches de cet escalier large de 100 m portent plus de 1 800 glyphes individuels qui forment la plus longue inscription maya connue. La place de l’Est s’élève sur une hauteur considérable au-dessus du fond de la vallée. Son côté ouest est occupé par un escalier sculpté de figures de jaguars qui étaient à l’origine incrustés d’obsidienne noire.

D’après nos connaissances actuelles, les sculptures de Copán semblent avoir atteint un haut degré de perfection. Le magnifique complexe architectural de l’Acropole se présente de nos jours comme une énorme masse de décombres qui émerge des ajouts successifs de pyramides, terrasses et temples. La plus grande tranchée archéologique du monde traverse l’Acropole. On peut distinguer dans ses parois les niveaux du sol des places précédentes, ainsi que des canalisations. La construction de la Grande Place et de l’Acropole témoigne de prodigieux efforts : plus de trois hectares et un sol nivelé et à l’origine pavé pour la première, et pour la seconde, la surélévation de son énorme masse qui se dresse à environ 30 mètres du sol. Allez, on va apprendre les hiéroglyphes !


video


C’est où ?


Copan, Honduras

Laissez un commentaire »

CameraOnBoard.fr : 1000 idées d'aventures et de voyages autour du monde, en vidéos. L'oeil de l'action avec les moyens du bord.