#551 : Explorer les mangroves et les Îles de Loos en Guinée

215 vues Nico 8 janvier 2019 0
#551 : Explorer les mangroves et les Îles de Loos en Guinée

Idée #551 – Explorer les mangroves de la baie de Sangareya et les Îles de Loos en Guinée


Les îles de Loos (ou Iles de Los, Loose Island en anglais) sont un groupe d’îles situées au large de Conakry en Guinée. Leur nom est tiré du portugais, premiers explorateurs du lieu : Ilhas dos los Idolos, probablement « Île des Idoles ». L’archipel qui couvre environ 60 km² comprend qui trois îles principales (Tamara et son bagne de Fotoba, Kassa et Room), ainsi que quatre îlots inhabités dans sa partie sud (Corail, Blanche, Cabris et Poulet), formant un cercle de 18 à 19 Km de diamètre. L’île de Tombo sur laquelle le centre historique de Conakry a été bâti a, naguère, fait partie de l’archipel.

Les îles ont été fréquentées assez tôt par les Européens et ont pris de l’importance commerciale pour leur rôle dans le commerce des esclaves, comme plusieurs autres comptoirs de la côte occidentale africaine. En 1460, l’explorateur portugais Pedro de Sintra explore les côtes de la Sierra Leone et ses environs, et débarque sur la côte de Sourigbé. En 1755, un négociant, Miles Barber, de l’« African Company of Liverpool » établit une usine dans l’île de Kassa pour employer des travailleurs qualifiés dans la réparation des bateaux et aussi des pilotes pour naviguer et commercer avec les tribus par les rivières locales. En 1818, Charles MacCarthy, gouverneur de la Sierra Leone signe un traité avec Mangé Demba, un roi local, qui cède sous forme de concession les îles aux Anglais contre le paiement d’un loyer annuel. Ce traité met fin à la traite des esclaves sur les iles de Loos.

Les îles sont cédées à la France le 7 avril 1904, lors de la série d’accords franco-britannique qui fondent l’Entente cordiale entre la France et la Grande-Bretagne. Les Îles de Loos sont remises à la France en échange de l’abandon par cette dernière de ses derniers droits de pêche à Terre-Neuve et au Labrador (le French Shore), alors sous souveraineté britannique. Les îles de Loos sont alors incorporées dans la Guinée française, une des parties constitutives de l’Afrique occidentale française (AOF). Grâce à l’activité du gouverneur Ballay, l’île de Tombo – qui abrite le centre historique de la capitale Conakry «se trouva couverte d’une ville régulièrement dessinée, harmonieusement bâtie, percée de larges boulevards ombragés, égayée par des jardins; un petit port, très fréquenté, desservi par une jetée provisoire, donna de l’animation et de l’importance à Conakry». Allez, on prend une pirogue et on fait le tour des îles et de la mangrove !



C’est où ?


Baie de Sangareya, Guinée

Laissez un commentaire »

CameraOnBoard.fr : 1000 idées d'aventures et de voyages autour du monde, en vidéos. L'oeil de l'action avec les moyens du bord.