#405 : Assister à la ponte de tortues à Chacocente

915 vues Nico 14 mai 2019 2
#405 : Assister à la ponte de tortues à Chacocente

niIdée #405 – Explorer la Réserve naturelle de Chacocente


La réserve naturelle de Chacocente se trouve sur la côte Pacifique du Nicaragua. Elle est couverte par les vestiges de la plus importante forêt tropicale sèche de la zone côtière, et est également connue comme l’un des deux principaux sites de ponte des tortues marines de la côte américaine, avec Punta La Flor au sud de San Juan del Sur. De début juillet à fin janvier, par les nuits sans lune, les tortues approchent la côte par milliers, formant des débarquements massifs appelés arribadas, selon des séquences successives durant de deux à quatre jours, et regroupant de 3000 à 10 000 tortues. D’autres espèces de chéloniens viennent également pondre en ces lieux, comme la tortue luth du Pacifique, espèce aujourd’hui hautement menacée.

Afin de protéger les tortues, les autorités ont aménagé la plage pour diriger la création de nids sur un lieu aisé à surveiller et éviter ainsi le braconnage des œufs, consommés localement pour leurs vertus aphrodisiaques. Hors saison, avec un peu de chance, vous croiserez, comme nous, quelques tortues égarées ou en retard, venues s’échouer et pondre. Allez, frontale au front, on observe en silence !



C’est où ?


Réserve naturelle de Chacocente, Masaya, Nicaragua

2 Commentaires »

  1. Avatar
    Nico 17 janvier 2019 at 22 h 46 min -

    Bonjour, il existe un eco-lodge qui a le mérite d’être ce que son nom laisse imaginer. Sa position dans la réserve permet de se rendre sur les plages de ponte, même de nuit, et sa fonction permet de réguler le nombre de personnes présentes dans la réserve ; l’ensemble est très sommaire, plutôt grand, avec dortoirs et douches collectives, et pas d’électricité. Il est souvent fréquenté par des étudiants en biologie qui étudient ou comptent les tortues. Il est primordial de s’y rendre aux bonnes saisons, entre juillet et janvier, sinon c’est mal barré (avec la nature, il faut accepter la notion de saison, liée aux instincts). La lampe frontale est essentielle, ainsi que l’anti-moustique. L’observation est toujours sujette au hasard des rencontres, ce qu’il faut prendre avec philosophie. Le spot est plutôt pas mal, dans l’absolu.

  2. Avatar
    Léa Majenski 17 janvier 2019 at 22 h 32 min -

    Bonjour. On aimerait aller à Chacocente dans ces prochains jours. Est-ce que tu aurais quelques plans pour la réserve ? J’ai lu un peu partout que certaines « réserves » au Nicaragua ressemblent plutôt à des attractions à touristes.. Merci de tes conseils !

Laissez un commentaire »

CameraOnBoard.fr : 1000 idées d'aventures et de voyages autour du monde, en vidéos. L'oeil de l'action avec les moyens du bord.