#372 : Découvrir la cité sacrée d’Anurâdhapura au Sri Lanka

933 vues Nico 29 avril 2018 0
#372 : Découvrir la cité sacrée d’Anurâdhapura au Sri Lanka

lkIdée #372 – Explorer la capitale antique et sacrée d’Anurâdhapura au Sri Lanka


Unesco[Classement UNESCO : échange d’influences – témoignage de tradition culturelle – patrimoine associé à des événements à signification universelle] La ville apparaît vers 550 av J.C., et prend le nom de son gouverneur, Anuradha, ministre du roi indien Vijaya qui régnait à cette époque sur ce territoire. Anuradha est aussi le nom d’une constellation d’étoiles auspicieuse qui fait partie de la tradition hindoue. La ville sacrée d’Anurâdhapura s’est établie autour d’une bouture de l’« arbre de l’éveil » (« Bodhi Tree »), le figuier de Bouddha, dont la bouture fut apportée au IIIe siècle av. J.-C. par Sanghamitta, fondatrice d’un ordre bouddhiste féminin. En l’an 25 avant J.C., un concile important s’y est tenu afin d’unifier la foi c’est-à-dire le bouddhisme theravada au Sri Lanka. Quelques siècles plus tard, c’est encore à Anuradhapura que l’on apporte la relique de la Dent du Bouddha, gardée aujourd’hui à Kandy dans le Temple du même nom.

La cité tirera sa prospérité de la construction d’un grand système d’irrigation, permettant de cultiver d’immenses territoires d’une zone naturellement aride, qui à son tour générera un excédent de richesses, utilisé pour la construction de temples et monuments à la gloire de Bouddha. Anuradhapura, capitale politique et religieuse de Ceylan pendant 1 300 ans, a été abandonnée en 993 à la suite d’invasions. Longtemps ensevelie sous une jungle épaisse, le site comporte encore trois ensembles monastiques visibles : le Mahavihara (IIIe siècle av. J.-C.) avec le Thuparama, le plus vieux stupa du Sri Lanka, qui contiendrait la clavicule de Bouddha, construit vers 250 av J.C. pendant le règne de Devanampiyatissa ; l’Abhayagirivihara (IIe et Ie sièclea av. J.-C.), le plus grand monastère du royaume d’Anuradhapura, fondé par le roi Valagamba pour célébrer sa victoire contre des chefs tamouls de l’Inde.

Sur ce site, le stupa de Jethawanaramaya, construit par le roi Mahasena, d’une hauteur de 120 m, était le troisième monument le plus grand du monde à l’époque romaine. Il est réputé être le plus grand stupa au monde aujourd’hui. Il a été récemment restauré pour en supprimer la végétation envahissante. On peut également y voir le temple Ruvanveli Seya, stupa le plus populaire et probablement le plus connu de tous ceux de l’île, construit par le roi Dutugamunu au IIe siècle av J.C. et supposé avoir une forme parfaite de bulle ronde. Enfin, il est possible de contempler la statue en granit de Samadhi Buddha, considérée comme la plus belle de la région ;  le Jetanavihara (IIIe siècle ap. J.-C.), ainsi que des vestiges de palais, et d’autres monuments. Le site d’Anurâdhapura est classé au patrimoine mondial de l’UNESCO, et a été relativement bien restauré.


C’est où ?


Site archéologique d’Anurâdhapura, Province du Centre Nord, Sri Lanka

Laissez un commentaire »

CameraOnBoard.fr : 1000 idées d'aventures et de voyages autour du monde, en vidéos. L'oeil de l'action avec les moyens du bord.