#282 : Visiter les châteaux suédois de Russie

2 372 vues Nico 17 septembre 2018 0
#282 : Visiter les châteaux suédois de Russie

ruIdée #282 – Visiter les châteaux russes du Golfe de Finlande


Le Golfe de Finlande présente un intérêt sans précédent pour les historiens. Cette zone stratégique a été en permanence convoitée par la Suède, la Finlande ou la Russie. Les châteaux qui ont été préservés présentent donc un mélange architectural, témoin des différentes cultures qui les ont conçues, occupées ou transformées.

Le château de Vyborg (en russe : Выборгский замок, en finnois : Viipurin linna, en suédois : Viborgs fästning) fut construite par les Suédois, aux abords de la ville de Vyborg. Elle se situe à 130 km de Saint Pétersbourg, et a été finlandaise jusqu’à la seconde guerre mondiale. La première construction date de 1293, lors de la troisième croisade finnoise, organisée par Torkel Knutsson, seigneur connétable de Suède. Elle servit de prison d’État sous la période russe : Théophylacte Lopatinski y fut interné.

Schlüsselburg (en russe est Шлиссельбург ; en allemand : Schlüsselburg, de Schlüssel: clef et burg château fort) est située à l’embouchure de la Neva sur le lac Ladoga, à 35 km à l’est de Saint-Pétersbourg. La forteresse, connue sous le nom d’Orechek, qui a précédé la ville de plusieurs siècles, fut construite en 1323 par le grand prince Iouri de Moscou, au nom de la République de Novgorod. Deux décennies et demie plus tard, le roi suédois Magnus Eriksson attaqua et prit brièvement la forteresse au cours de sa croisade dans la région en 1348–1352. Elle fut reconstruite en pierre en 1352 par l’archevêque Vassili Kalika (1330-1352), qui, selon la Première Chronique de Novgorod, avait été envoyé par les Novgorodiens après que plusieurs princes russes et lituaniens eurent ignoré les demandes de la ville pour les aider à reconstruire et à défendre le fort.

Les Suédois s’emparèrent de la forteresse en 1611, pendant la guerre d’Ingrie. Dans l’Empire suédois, la forteresse était connue sous le nom de Nöteborg (Pähkinälinna en finnois). Sous Pierre le Grand, en 1702, la forteresse fut prise par les Russes. Elle reçut alors son nom actuel de Chlisselbourg, transcription de Schlüsselburg, qui signifie « forteresse-clé » en allemand. À l’époque de la Russie impériale, la forteresse fut une prison politique, tristement célèbre. Parmi ses prisonniers les plus connus figurent Wilhelm Küchelbecker, Bakounine, Ivan Kaliaïev et, pendant trente-huit ans, Walerian Łukasiński. Ivan VI de Russie y fut assassiné en 1764 et le frère de Lénine, Alexandre Oulianov, pendu en 1887. Durant la seconde guerre mondiale, la citadelle est défendue par l’armée russe qui résiste vitorieusement à l’armée allemande et ne capitulera jamais, malgré les tonnes d’obus qui y seront déversées. Allez, visite !


video


C’est où ?


Chlisselburg, Oblast de Leningrad, Russie

Agrandir le plan

Laissez un commentaire »

CameraOnBoard.fr : 1000 idées d'aventures et de voyages autour du monde, en vidéos. L'oeil de l'action avec les moyens du bord.