#272 : Visiter la capitale de la magnificiente république de Raguse

2 470 vues Nico 21 septembre 2019 0
#272 : Visiter la capitale de la magnificiente république de Raguse

Idée #272 – Visiter Dubrovnik en Croatie


[Classement UNESCO : génie créateur humain – témoignage de tradition culturelle – période significative dans l’histoire humaine] Dubrovnik, ou Raguse de son ancien nom français (tiré de l’italien Ragusa), est une ville de Croatie, capitale du Comitat de Dubrovnik-Neretva. Elle fut autrefois la capitale d’une république maritime connue sous le nom de République de Raguse, fondée durant la première moitié du VIIe siècle.

Dès sa fondation, la ville est placée sous la protection de Byzance. En 980, la ville devient le siège d’un évêché. À l’instar de Venise, dont elle devient concurrente, Raguse sait tirer parti de sa position côtière pour développer un commerce maritime lucratif. Entre 1180 et 1190, le Grand Prince de Rascie Stefan Nemanja essaie à deux reprises de s’emparer de la République de Raguse, sans succès. Elle est à nouveau assiégée à plusieurs reprises par les Serbes, sans succès. Après la quatrième croisade, elle passe sous la domination de Venise, jusqu’en 1358, date à laquelle est reconnaît la suzeraineté du roi de Hongrie. En 1409 et en 1417, Venise lui conteste le monopole du commerce dans la ville de Drijeva, qui est alors possession du royaume de Bosnie. Elle échoue par deux fois, et Raguse reste maîtresse du commerce du sel. Durant les XVe et XVIe siècles, Raguse développe son commerce entre l’Europe ottomane et les ports de la Méditerranée.

Au XVIe siècle, la flotte de commerce de la République compte 160 navires. Tout comme Venise, elle offre assistance à l’alliance musulmane lors de la bataille de Diu contre les Portugais, en 1509, dans l’océan Indien. Après 1526, elle paie un tribut annuel de 12 500 ducats aux Ottomans, et ce jusqu’en 1718. En 1699, elle cède deux portions de terre à l’Empire ottoman, se protégeant des attaques terrestres de Venise par la création du corridor de Neum.

En 1806, Raguse est assiégée durant un long mois par les flottes russes et monténégrines qui tirent plus de 3 000 boulets sur la cité. Menée par Napoléon, l’armée française entre dans Raguse la même année. En 1808, le maréchal Marmont abolit la République de Raguse et l’intégre au Royaume d’Italie. De 1815 jusqu’en 1918, la ville est intégrée à l’empire d’Autriche, puis d’Autriche-Hongrie. Elle prend le nom de Dubrovnik en 1918, à la suite de son intégration dans le Royaume des Serbes, des Croates, des Slovènes, plus tard le Royaume de Yougoslavie.

De 1992 à 1993, la ville est la cible de tirs de l’armée serbo-monténégrine, postée sur les hauteurs de Zarkovica, au nord est de la ville, pendant la guerre d’indépendance de la Croatie. Dubrovnik a été depuis magnifiquement restaurée. Allez, pour le plaisir des yeux.


video


C’est où ?


Dubrovnik, Croatie.

Agrandir le plan

Laissez un commentaire »

CameraOnBoard.fr : 1000 idées d'aventures et de voyages autour du monde, en vidéos. L'oeil de l'action avec les moyens du bord.