#107 : Camper au Pôle Nord

4 721 vues Nico 28 septembre 2019 0
#107 : Camper au Pôle Nord

Idée #107 – Explorer le Spitzberg à plus de 78° Nord


Plus grande île du Svalbard (« terre froide » en viking), territoire le plus au nord du monde, le Spitzberg mesure 280 kilomètres de longueur du nord au sud pour 225 kilomètres de largeur d’est en ouest. Les affleurements exceptionnels de ses couches géologiques, notamment de l’ère primaire, ont été une des principales sources des connaissances actuelles sur les mouvements tectoniques et sur la faune et la flore des périodes géologiques les plus reculées. Le Spitzberg ne compte que deux villes, Longyearbyen avec environ 1 600 habitants, et Barentsburg, peuplée de 850 habitants russes. Les principales activités économiques y étaient l’exploitation des mines, et la chasse à la baleine. Sur cette île est aujourd’hui installé le Svalbard Global Seed Vault, une chambre froide internationale de conservation de graines vivrières, destinée à préserver la biodiversité.

Le Spitzberg compte de nombreux fjords. L’environnement est très sauvage et non anthropisé. En raison de sa position au delà du cercle polaire, le climat est très froid, et le dégel, partiel, n’intervient que du 15 juillet au 15 août, lorsque les températures sont les plus clémentes (de 2°C à 6°C) et les chutes de neige absentes. L’île est soumise par ailleurs au jour polaire, qui dure 6 mois… comme la nuit, 6 mois plus tard ! La faune est exceptionnellement préservée : ours polaires, rennes, renards, phoques… sont bien présents sur cette île et nécessitent des précautions particulières (fusil de chasse, chiens).

Envie d’une expérience originale ? Prenez l’avion à Oslo pour Longyearbyen, puis un brise glace pour traverser le fjord de Svéa et débarquer sur la plage en zodiac. Depuis votre camp de base, vous pourrez parcourir des glaciers infinis, qui se poursuivent sur la banquise, des montagnes inexplorées, ou traverser en kayak des fjords, face à des fronts de glacier long de plus de 6 km. Pour se laver et boire, vous aurez quelques flaques d’eau de fonte des glaciers, à partager avec les oies sauvages. Le matériel technique de montagne est nécessaire pour (sur)vivre dans des conditions correctes. Bonne chance, notamment avec les sternes, de petits oiseaux assez agressifs, qui n’hésiteront pas à vous béqueter le crâne pour vous chasser de leurs territoires ! Allez, on se motive !


video


Quelques Photos



C’est où ?


Fjord de Svéa, Svalbard, Norvège.
Agrandir le plan

Laissez un commentaire »

CameraOnBoard.fr : 1000 idées d'aventures et de voyages autour du monde, en vidéos. L'oeil de l'action avec les moyens du bord.